Booba s'acharne sur Ninho et les achats de streams

Booba s'acharne sur Ninho et les achats de streams

Le Duc ne compte pas le lâcher.

Booba poursuit sa croisade contre Ninho. Le rappeur affirme à nouveau que N.I a acheté des streams, images à l’appui.

En plus de sa musique et de sa place dans le rap game français depuis plus de deux décennies, B2O est aussi réputé pour ses clashs. Lorsqu’il a quelqu’un dans le viseur, il ne le lâche pas. Dernièrement, c’est surtout Ninho qui a fait les frais de ses moqueries et de ses attaques, notamment depuis la sortie de son album "Jefe". Alors que le projet cartonne avec des chiffres impressionnants, Kopp continue de clamer haut et fort que l’artiste a acheté ses streams. Il y a quelques jours déjà, il avait clashé Ninho (ainsi que Gims) sur le sujet et n’en a pas terminé.

À travers le compte Instagram OKLM, Booba a publié en story un post du média Skusku qui disait "Booba accuse Ninho d’achat de streams !".  Il ajoute : "Salut Skusku, on accuse pas on a les preuves en fait !". Il poursuit en ressortant une punchline de Ninho : "J’ai promis d’être le premier quitte à tricher pour gagner" puis conclu par : "Et les zaveux".

Booba ne s’est pas arrêté là. En effet, il a ensuite illustré ses dires avec divers screens des chiffres de Ninho à l’étranger. Dans ces derniers, on peut voir que "Jefe" est placé dans un Top album en Roumanie, ou encore à la neuvième place du classement Deezer en Thaïlande. Il interpelle à nouveau Skusku : "Quand vous trouverez un artiste thaïlandais qui rap en thaïlandais dans le Top 50 France vous m’appeler c’est moi qui paye le café".

B2O continue, mais avec cette fois-ci, le classement Apple Music en Chine dans lequel Ninho occupe les quatre première places. Il écrit : "Hardcore… Ninho s’est fait griller, il a tellement acheté de streams qu’il est en top écouté en Chine".

Le Duc fustige donc Ninho qui, pour le moment, n’a pas une seule fois répondu. Et il est peu probable qu’il le fasse…