Booba et Maes ont fait la paix

Booba et Maes ont fait la paix

Enfin !

Quelques mois après le début de leur clash, Booba et Maes se sont bel et bien réconciliés. C’est en tout cas, ce qu’ils ont laissé entendre sur les réseaux sociaux.

Qui a dit que B2O ne pouvait pas enterrer la hache de guerre ? Le rappeur vient de donner tort à tous ceux qui pensaient que sa relation avec Maes était morte. Il faut dire que rien ne laissait présager une telle finalité. Effectivement, en début d’année, les deux artistes, pourtant proches, ont eu un désaccord à propos d’un morceau nommé "Pablo". Le Sevranais l’avait publié, il semblerait, sans l’accord du Duc qui l’a ensuite fait retirer de YouTube. S’en sont suivi quelques échanges tendus, mais cordiaux via stories interposées, jusqu’à ce que leur mésentente se transforme en véritable beef. Entre temps, Kopp (certainement par provocation) avait publié le titre en question, sans la partie de Maes.

Si leur clash ne présageait rien de bon, la situation s’est par la suite apaisée, pour le plus grand bonheur des fans des deux comparses, qui imaginaient déjà un avenir sans plus aucune collaboration entre les deux. En effet, il y a peu de temps, Booba avait publié un extrait de "Pablo", cette fois-ci avec la partie de Maes. Une initiative qui amorçait déjà une possible réconciliation, qui se confirme aujourd’hui.

Le jeudi 23 juin, Booba a publié sur Instagram une vidéo dans laquelle il se trouve au volant de sa voiture avec en fond musical, un extrait du fameux titre "Pablo", la version accompagnée de Maes. Il écrivait en légende : "L’équilibre est rétabli Maes. "Il faut plusieurs notes pour faire une mélodie"". Le principal concerné lui a répondu par émoji symbole de paix. On ne peut pas faire plus clair. Leur clash fait désormais partie de l’histoire ancienne. Une question demeure tout de même : Le morceau "Pablo" va-t-il sortir un jour ? Après toutes ces histoires, l’attente commence à être longue. Cependant, Booba a récemment promis un hit pour cet été, peut-être s’agit-il de celui-ci ! L’avenir nous le dira.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by OKLM (@oklm)