Booba visé par une plainte pour cyberharcèlement

Booba visé par une plainte pour cyberharcèlement

Une influenceuse refuse de se laisser faire.

Suite aux nombreuses attaques de Booba envers la chroniqueuse de "TPMP" via ses réseaux sociaux, cette dernière a décidé de saisir la justice et de porter plainte contre lui, pour cyberharcèlement.

Les choses commencent à se gâter pour le roi de la provocation. Avec tous les problèmes auxquels il fait face sur les réseaux (notamment Instagram), il est difficile de tout suivre. Pour faire court, Booba a porté plainte contre Instagram et Facebook et évoque une censure. De son côté, Instagram multiplie les avertissements et le compte OKLM géré par B2O pourrait être supprimé. S’ajoute à cela, la plainte déposée par Magali Berdah pour cyberharcèlement. Vous arrivez à suivre ?

L’agente des stars de télé-réalité a donné une interview au Parisien, publiée le mercredi 24 mai. Lors de l’entretien, elle a annoncé avoir saisi la justice et s’est expliquée :

"Booba a déjà été condamné au civil et ses comptes supprimés. Mais il en a créé de nouveaux. Il est intouchable, il vit à Miami, et a une puissance de frappe énorme, avec cinq millions d'abonnés sur Twitter. De son compte en découlent des centaines d'autres d'internautes qui se mettent à me harceler, le jour, la nuit, avec des menaces de mort. Ce n'est plus une vie, je ne dors plus depuis trois nuits. Je ne fais que pleurer, je veux que cela s’arrête".

Elle ajoute ensuite :

"Toute la nuit, je n'ai pas dormi. Et ça continue aujourd’hui. Si je n'arrive pas à m'en sortir avec les contacts et les moyens que j'ai, que peuvent faire des gamins ou des personnes vulnérables contre cela ?".

Il faut dire que le rappeur l’a prend régulièrement pour cible. Magali Berdah fait effectivement partie de sa longue liste de personnes dont il se moque et affiche régulièrement sur ses réseaux. La veille de la parution de l’interview du Parisien, Booba en a d’ailleurs remis une couche sur Instagram :

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by OKLM (@oklm)

Si les choses semblent s’assombrir pour l’artiste en ce qui concerne sa vie privée, tout semble aller pour le mieux dans d’autres domaines. En effet, entre deux ou trois publications provocantes, Booba a par exemple annoncé récemment qu’il allait lancer sa marque de weed.  Mieux encore, concernant le secteur musical cette-fois, on a désormais plus d’informations sur son concert au Stade de France qui affiche déjà complet. Prévu pour le 3 septembre 2022, ce sont ses protégés du 92i, SDM et Green Montana qui feront la première partie. Une très bonne nouvelle pour Kopp qui ne cesse de faire évoluer ses différentes structures musicales et ses artistes.

Comme quoi, tout n’est pas négatif pour Booba. Nul doute qu’on devrait avoir prochainement écho de sa réaction face à la plainte de Magali Berdah.