Booba s'en prend à Dadju, Rohff, Vald et Médine

Booba s'en prend à Dadju, Rohff, Vald et Médine

Ce game est un éternel recommencement...

Il a beau être dans la sauce sur Instagram, avec ses comptes régulièrement fermés (ou même bannis) à cause des propos qu'il y tient, Booba n'a pas l'air de vouloir changer son fusil d'épaule... On dirait même qu'il a décidé d'être pire, et le niveau de ses clashs ne cesse de baisser depuis le début de cette année, même si il garde évidemment pas mal de dossiers sous le coude pour les grandes occasions. Très occupé en ce moment avec la Sexion d'Assault et Marc Blata, le Duc a pris le temps de tirer dans tous les sens sur d'autres vedettes du rap français.

Il s'en est pris en quelques heures à Médine, Dadju, Rohff et Vald, rien que ça. Oui, on sait, vous aussi vous feriez autre chose de vos journées si vous étiez millionnaires mais après tout chacun s'amuse comme il veut. Il s'en est d'abord pris à Rohff, qui a annulé quelques dates de sa tournée, en lui disant qu'il était maudit, qu'il ne ferait jamais Bercçy et qu'il n'était qu'un "cancre comme Ikbal". Il fait également référence aux anciens dossiers du rappeur du 94, ce qui risque de ne pas lui plaire.

Il s'en est aussi pris aux ventes de Dadju, et de son album "Culinan", qui s'est écoulé à 12 612 exemplaires en une semaine. Un score un peu léger pour le Dadj', mais qui peut très bien se transformer en succès si les ventes se stabilisent à cette hauteur pendant quelques semaines. Cette fin de semaine a également été l'occasion de s'en prendre à Vald, qu'il accuse toujours de tricher, puisque l'album du V ne figure plus dans le top album alors que selon le Duc, "tous ceux qui sont sortis à a même période que toi sont encore dans le top 10". Là encore, le rappeur raconte n'importe quoi puisque Orelsan, Jul ou encore Ninho étaient sortis plusieurs mois avant l'album de Vald... Mais il est vrai que l'album de Vald semble avoir eu une durée de vie assez courte, malgré un départ canon.

Sûrement le grand âge qui lui fait perdre un peu la notion du temps. Mais Booba a également allumé Médine, sur les faibles chiffres de ventes de son album, 5 975 en première semaine, en mettant ça sur le compte de ses prises de position politiques pendant les élections. Bref, fin de semaine mouvementée et un peu bordélique pour Booba, ça commence à ne plus ressembler à grand chose ces attaques dans tous les sens, mais le rappeur semble loin de lâcher l'affaire.