Booba intensifie sa guerre contre les influenceurs et propose l'aide de ses avocats

Booba intensifie sa guerre contre les influenceurs et propose l'aide de ses avocats

B2O met les bouchées doubles.


L’artiste a décidé de passer à la vitesse supérieure concernant les arnaques de certains influenceurs. Le Duc propose une aide juridique aux victimes et créé même une adresse mail spécifique.

Décidemment Kopp est sur tous les fronts. Alors que sa série "Ourika" (diffusée prochainement sur Prime Vidéo) est en pleine préparation, le rappeur de 45 ans est également productif musicalement et a même promis un hit pour cet été. Cependant, il y a un combat que Booba mène quotidiennement depuis quelque temps. En effet, il veut mettre fin aux arnaques d’un bon nombre d’influenceurs et influenceuses sur la Toile : fausses promesses, vol, abus de confiance et la liste est longue. Une bataille qui n’a pas été sans embûche puisque celle-ci lui a aussi valu un dépôt de plainte pour cyberharcèlement de la part de l’agente la plus célèbre des stars de télé-réalité , Magali Berdah. Mais comme vous pouvez vous en douter, il en faut plus pour arrêter un pirate.

Malgré la suspension régulière de ses comptes, c’est sur ses réseaux sociaux que Booba a publié un message sur le sujet. À travers ce dernier, le rappeur prouve qu’il s’agit d’une affaire extrêmement sérieuse et qu’il est temps que la justice sans mêle. B2O a donc pris l’initiative de proposer l’aide de ses avocats et souhaite également recueillir des témoignages de victimes de ces arnaques. Dans un message partagé sur Instagram et sur Twitter, il écrit :

"Depuis que j’ai commencé à dénoncer les escroqueries de Magali Berdah et de sa clique de voleurs, je reçois des dizaines de messages de gens qui en ont été victimes. Arnaques financières, fausses promesses d’investissements très lucratifs, objets commandés en ligne et reçus cassés ou défectueux, contrefaçons…Les influvoleurs arnaquent les marques qui les sponsorisent et surtout arnaquent des milliers de gens qui les croient, les suivent, ou commandent à travers eux en croyant faire des affaires. Non seulement je vais dénoncer ce système partout, mais je mets à disposition de tous ceux qui l’ont subi, mes équipes d’avocats".

Il ajoute :

"Envoyez sur l’adresse mail : influvoleurs2022@gmail.com votre histoire. Ce que vous avez subi, toutes les preuves photos, vidéos etc. Et vos coordonnées. Mon équipe juridique vous recontactera. Envoyez vos témoignages et faites circuler l’adresse partout. L’impunité de tous ces vendeurs de fake est terminée".

Là, Booba ne rigole pas. Lui qui a accusé certains influenceurs (notamment Marc Blata) d’être à l’origine d’une tentative d’agression à son encontre, il leur répond de la meilleure des manières. Pas de provocations ou de troll, mais une initiative bien sérieuse. Certains commentaires suite à son message montrent déjà la tendance et les témoignages seront probablement nombreux.