Gims lâché par Précresse : Booba jubile !

Gims lâché par Précresse : Booba jubile !

Gims est vraiment dans la sauce...


En France, on a une expression qui dit qu'il ne faut pas tirer sur une ambulance. Il faut croire que Booba ne la connaît pas. Alors que Gims est dans une énorme sauce suite à ses propos sur les voeux de la nouvelle année et qu'il est lâché de toute part, le Duc n'a aucune pitié et continue de lui appuyer la tête sous l'eau. Alors qu'il est aussi lancé dans une croisade contre le pass vaccinale et qu'il soutient une députée La France Insoumise, Mathilde Panot, il n'en oublie pas le rappeur de la Sexion d'Assaut, surtout quand Valérie Pécresse, une de ses "alliées" est en train de le "lâcher". B2O l'a dit, il ne faut jamais lui répondre sous peine de se faire démolir. Gims est sans doute en train de le comprendre...

Le patron du 92I a ainsi partagé un extrait d'une interview de la candidate Les Républicains à l'élection présidentielle dans lequel elle dit : "je ne soutiens pas Gims mais des actions culturelles en banlieue", une manière comme une autre de se désolidariser de ses propos polémique sur la "bonne année".

"Ces propos de Gims, c'est tout ce que je combats. C'est du séparatisme. C'est refuser nos traditions, notre culture. C'est le refus de l'assimilation. Je le lui ai dit très clairement, je lui ai dit que j'étais très déçue. Il m'a dit qu'il était désolé, qu'il ne voulait blesser personne [...] Je rappelle que Gims n'a pas la nationalité française, c'est un rappeur étranger (sic)"

Evidemment, Booba s'est fait une joie de commenter cette intervention.

Il a ensuite enfoncé le clou dans la story du compte qu'il utilise sur Instagram, OKLM.