Kodak Black enfin changé de prison !

Kodak Black enfin changé de prison !

Après s'être plaint de torture et d'humiliations, Kodak va bien changer de prison.

Avec toute l'agitation qu'il y a eu dans le rap game US récemment (album de 21 Savage avec Morgan Freeman, fusillade de Tory Lanez, etc...) on avait presque fini par l'oublier. Pourtant, Kodak Black, un des artistes les plus talentueux de sa génération (si vous en doutez, allez écouter et traduire le morceau "Free Cool Pt. 2") continue de croupir en prison, cela malgré les différentes zones d'ombres qui entourent son procès. Il y subit apparemment un traitement inhumain, sur fond de tortures, d'humiliations et de pression de la part du personnel carcéral. Une situation qui  vient de changer !

Car en effet, suite aux derniers rebondissements dans cette affaire, dans laquelle le juge a reconnu que le casier du rappeur avait été alourdi lors du procès (pour augmenter les peines), Kodak Black vient d'être transféré de sa prison initiale dans le Kentucky à une nouvelle dans l'Illinois, où on le traite apparemment beaucoup mieux. Rappelons que dans son premier pénitencier, les gardes l'ont volontairement impliqué dans des bagarres, l'ont maintenu à l'isolement en le forçant à se déféquer et s'uriner dessus. Un traitement sévère pour celui qui n'a fait que mentir sur un formulaire lors de l'achat d'une arme.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

We filed this lawsuit because there might be nothing worse than ignoring prison abuse. #prisonreform isnt something people even talk about. I haven't even heard @joebiden eveb mention what he plans to do for prison reform or judicial reform. Meanwhile @realdonaldtrump passed the first step act and second chance. The issue is the actual application of those acts by the Bureau of Prisons. This isn't just about @kodakblack we have gotten letters from across the country with similar stories. When there is no 3rd party supervision they can do anything and not suffer consequences. When is the last time in a prison a video tape was inconclusive? They discount witness testimony from fellow inmates as "unreliable " no matter what the situation...they will just automatically take the word of the guard. Its time to start holding these agencies accountable. Just like the picture of Bill that was sent to the press almost immediately....when is the last time you saw some federal white collar criminal get a picture taken in custody and disseminated to the press? Much respect for my co counsels @schwartzinmiami Jonathan Schwartz and Rob Buschel @skywriter.esq in Fort Lauderdale for wanting to effectuate change. #kodakblack #kodak

Une publication partagée par Bradford Cohen (@lawronin) le 22 Sept. 2020 à 8 :02 PDT

Kodak Black n'est pour autant toujours pas sorti d'affaire, puisqu'il avait écopé d'une peine de 4 ans fermes en 2019 et ne sera pas éligible à la liberté conditionnelle avant 2022. 



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Generations

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios