Kodak Black supplie Trump de le sortir de prison

Kodak Black supplie Trump de le sortir de prison

Le rappeur de Floride craque.

Torturé, humilié, battu par les gardiens chargés de la garder, Kodak Black a porté plainte. Mais cela ne suffit pas. Le rappeur ne veut plus être confronté à ce type de problèmes. Il veut sortir de prison et il a demandé au président Trump de l'aider.

Kodak Black se bat toujours pour recouvrer la liberté et, avec son équipe juridique, il s'est maintenant tourné vers Donald Trump comme ultime recours. Selon TMZ, toujours bien informé, les avocats du rappeur ont envoyé une lettre au président américain pour demander à ce que la peine de leur client soit immédiatement stoppée. Le rappeur de Floride a été condamné à 46 mois d'emprisonnement en 2019 pour avoir prétendument falsifié des documents lors de l'achat d'une arme à feu, peine qui était également assortie d'une clause de libération surveillée de trois ans.

Les avocats de Kodak affirment que la peine pour ce crime précis est généralement d’environ 18 mois, plutôt que 46. Ils pensent que Kodak a été injustement qualifié de criminel de niveau quatre alors qu'il devrait vraiment être à un autre niveau. Un juge qui avait siégé lors de son procès avait également dit la même chose, reconnaissant que le rappeur avait été plutôt "chargé".

On doute que cette requête aboutisse mais cela prouve à quel point le rappeur floridien est désespéré...

 



En ce moment sur Generations

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios