Rap confinement : 7 Jaws veut être prêt pour le déconfinement

Rap confinement : 7 Jaws veut être prêt pour le déconfinement

Dernier épisode de notre série Rap confinement avec 7 Jaws.


Alors que le déconfinement est annoncé pour demain, 7 Jaws vient conclure notre série sur le travail des rappeurs durant le confinement. Lui a pris le parti d'écrire pour être opérationnel dès que le confinement sera levé. Il est dans les starting-blocks !

Vous pouvez aussi retrouver les autres épisodes de cette série avec les interviews de Hatik, Gianni, GLK, S.Pri Noir, Benab, Sean, Lestin, Zed Yun Pavarotti, Lujipeka, Nadjee, Abou Tall et Bolémvn.

Comment travailles-tu durant le confinement ?

J’avais coffré des prods et des toplines qu’on avait enregistrées donc je travaille déjà sur ça. Principalement, ce que je fais, c‘est de l’écriture. J’ai même redemandé des prods aux beatmakers avec qui je travaille. Mon objectif, c’est de faire un maximum de textes sur les prods que j’ai jusqu’à la fin du confinement, histoire de pouvoir rentrer en studio et enchaîner direct après, sans perdre de temps.

Est-ce que cela freine tes activités ?

Oui ça freine parce qu’on ne peut pas prendre de sessions studio durant le confinement. Du coup, je me concentre sur l’écriture pour avoir de la matière pour après. Les clips, c’est vrai que ça a freiné aussi mais on a pu remédier à ça puisque j’ai une vidéo qui est sortie le 24 avril, qui est le clip d’un freestyle qui était à la base prévue pour faire de la promo pour la mixtape "Rage". On m’a fait livrer une caméra chez moi et j’ai pu enregistré tous les plans et ensuite, j’ai renvoyé ça à l’équipe Bleu Désert qui m’avait préparé un très beau plan de travail avec beaucoup beaucoup de plans à réaliser. Comme ça, ils ont eu toute la matière dont ils avaient besoin. De toute façon, ces clippeurs là, ce sont des génies.

Quelles solutions as-tu trouvé pour travailler avec ton équipe ?

Le téléphone et les mails, c’est un truc qu’on utilisait déjà avant mais là, comme il n’y a plus de rendez-vous face-à-face, on a renforcé leur utilisation. Autrement avec la visio etc, ça marche très bien.

Sens-tu un ralentissement de ton activité ou es-tu toujours aussi dynamique ?

Au début, il y a un petit ralentissement. Mais j’en ai profité pour regarder des séries comme "Vikings" que j’ai adoré ou jouer aux jeux vidéo, ça m’a permis de faire le vide pendant les deux premières semaines. Mais depuis, j’ai retrouvé une très bonne dynamique et j’avance vraiment bien sur les textes. On avance tout droit vers l’album.

Tu as sans doute plus de temps, à quoi l'utilise-tu ?

Je regarde beaucoup de documentaires, de films et de séries. Et la nuit, j’écris, j’écris, j’écris, j’écris. J’en profite aussi pour parler avec mes potos. Et puis, de temps en temps, un petit apéro !

Propos recueillis par Grégory Curot