Rap confinement : Hatik y voit des avantages

Rap confinement  : Hatik y voit des avantages
Hatik

Vous vous demandez comment travaille les rappeurs durant le confinement ? Nous aussi...


L'heure étant tellement particulière, on a eu envie de savoir ce que devenaient les rappeurs et comment ils s'adaptaient au confinement. Comment la quarantaine affectait ou pas leur travail et leur façon de faire. On commence cette série avec Hatik avec qui vous verrez, il n'y a pas que des inconvénients à être confinés.

Comment travailles-tu durant le confinement ?

Je travaille comme d’habitude sauf que j’ai mon matos de studio avec moi. Mais ça ne change rien. La seule différence, c'est que je peux me réveiller et aller poser un son direct sans devoir aller au studio.

Est-ce que cela freine tes activités ?

Oui, forcément, ça freine forcément, notamment pour les clips et la promo. Mais par contre, c'est tout bénéf pour l'enregistrement.

Comment fais-tu pour y remédier ?

Je me focus sur mon prochain projet et j'attends tranquillement que le confinement passe pour reprendre une activité normale.

Quelles solutions as-tu trouvé pour travailler avec ton équipe ?

On travaille principalement en Facetime quand on a besoin de s’avoir en direct sinon comme d’habitude par mail, téléphone ou textos.

Sens-tu un ralentissement de ton activité ou es-tu toujours aussi dynamique ?

Non, je suis clairement dynamique mais tout est recentré sur l’enregistrement et la gestion de mes réseaux sociaux en ce moment.

Tu as sans doute plus de temps, à quoi l'utilise-tu ?

Ecriture, enregistrement, lecture, visionnage de films, documentaires, clips, toutes sortes de choses dans lesquelles je vais pouvoir trouver de l’inspiration.

Propos recueillis par Grégory Curot