Kanye West se projette déjà sur les élections américaines de 2024 !

Kanye West se projette déjà sur les élections américaines de 2024 !

Malgré la défaite, Yeezy ne lâche rien


Alors qu'à l'heure où ces lignes sont écrites, on ne sait pas encore qui de Joe Biden ou de Donald Trump sera le nouveau président des Etats-Unis, il y en a un qui regarde déjà vers le prochain scrutin : il s'agit de Kanye West.

Sans surprise, le rappeur n'a pas vraiment fait le poids dans la course à la présidence américaine. Dans la nuit, il n'a pu que constater les dégâts et reconnaître qu'il a avait perdu l'élection. Alors qu'on aurait pu penser que, avec l'argent que cela lui a coûté, les polémiques qui ont entouré sa candidature, le fait que sa campagne ait failli le mener au divorce ou encore les multiples accusations de fraude, il avait revenir à quelque chose de plus cohérent comme la musique, chose qu'il fait beaucoup mieux que la politique, le mari de Kim Kardashian a d'ores et déjà donné rendez-vous à ses partisans en 2024, date du prochain scrutin.

Peut-être sera-t-il plus prêt en 2024 que cette année où s'y prenant beaucoup trop tard et n'ayant pas le nombre de signatures nécessaires, il n'a pu être officiellement inscrit que dans 12 Etats sur 52. Dans les Etats où son nom n'apparaissait pas sur les bulletins de vote, ses partisans avaient quand même la possibilité de voter pour lui en utilisant la case “write-in” prévue à cet effet.

Quelques heures avant, Kanye West avait dévoilé qu'il avait voté pour la première fois cette année, pour un candidat en qui il a confiance, lui, en l'occurrence.

“Dieu est si bon Aujourd’hui, je vote pour la première fois de ma vie pour le président des États-Unis, et c’est pour quelqu’un en qui j’ai vraiment confiance... moi."

Même si le dépouillement n'est pas encore totalement terminé, Ye n'est crédité que 0,3% des votes... Si jamais s'il se représente en 2024, espérons pour lui qu'il fera mieux. A noter qu'il devrait d'ailleurs faire face à un autre artiste puisqu'Akon a déjà annoncé qu'il réfléchissait à se présenter également aux élections en 2024.