Sneazzy réagit à la polémique Pascal Praud

Sneazzy réagit à la polémique Pascal Praud
Sneazzy par @Iyadbgx pour @Interlude !

L'auteur de "Zéro Détail" a publié un communiqué.


Alors que Pascal Praud a décidé de ne pas porter plainte contre Sneazzy et Nekfeu suite à la mise en ligne du clip "Zéro Détail", le rappeur de 1995 vient de publier un communiqué sur son compte Instagram dans lequel il fait part de sa surprise suite à la polémique qui fait rage depuis ce week-end.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

communiqué « zéro détail »

Une publication partagée par sneazzy (@sneazzysneazzy) le 9 Mars 2020 à 9 :39 PDT

Dans son texte, Sneazzy reconnaît sa "stupéfaction" et dédouane totalement Nekfeu qui "n'a pas signé ces paroles". En quelques mots, il assume et reconnaît être l'auteur du texte et de la phrase mise en cause.

"Les journalistes salissent l’islam, sont amateurs comme Pascal Praud". Avec cette phrase, Sneazzy explique juste qu'il "dénonce certains journalistes qui ont tendance à éditorialiser leur point de vue, ciblant très souvent, le même groupe de personnes. Je les représente ici à travers la figure de M. Praud".

En ce qui concerne la seconde partie de la phrase, "Ça mérite une balle dans le cervelet, le canon au fond de la bouche", Sneazzy précise sa façon de faire et d'écrire : "Le ça fait référence à ma religion. J'exprime ici la haine qui peut exister contre les musulmans et la volonté de les faire taire, le tout imagé par la métaphore de la balle dans le cervelet (pour dire ne pensez plus) et du canon dans la bouche (pour dire ne parlez plus)."

Sneazzy va même plus loin dans la fin de son texte.

"Je n'ai, en aucun cas, voulu attiser  la haine ni proférer des menaces envers M. Praud. Je ne souhaite aucune violence [...] Je me battrai toujours pour que tout le monde ait le droit à la liberté d'expression car ma seule forme d'expression est ma musique et mes seules armes sont mes mots."

Espérons que cela suffise à faire retomber la pression..