Young Buck accuse 50 Cent d’être responsable de sa faillite

Young Buck accuse 50 Cent d’être responsable de sa faillite

50 cent l’aurait empêché de travailler.

Young Buck s’est confié en interview et accuse son ancien acolyte, 50 Cent, de l’avoir conduit à la ruine.

Nouvel épisode dans le beef qui oppose Young Buck et Fif' depuis de nombreuses années. Il fut un temps où de nombreuses personnes pensaient que leur clash était en réalité faux et orchestré pour un coup de com’, mais il n’en est rien. Depuis, le ton est monté d’un cran entre les deux artistes et la récente diss-track de l’ancien membre de G-Unit, ou encore les récents propos de producteur ont prouvé à tous, qu’ils étaient bel et bien en guerre.

Invité à s’exprimer dans un podcast, Young Buck a longuement parlé des problèmes financiers qu’il a eu dans le passé et de ces deux faillites, dont la première s’est produite en 2010. Il déclare que ce sont les actions de Fifty qui ont eu de telles conséquences sur sa vie et sa famille. Il explique : "une fois qu’il m’a empêché de faire de l’argent, c’est là que j’ai de nouveau fait faillite".

Ce qu’il faut savoir c’est qu’en septembre 2021, les deux rappeurs ont dû se résoudre à demander à la justice de régler leurs comptes. 50 Cent clamait que Buck était redevable au G-Unit. Selon certains documents recevables dans l’affaire d’endettement de Buck, Fifty clamait que Young Buck lui devait encore deux albums (que ce dernier n’avait jamais terminé) et 250 000 dollars (qu’il comptait bien récupérer). En conséquence, celui qui est en beef avec un autre ancien membre du G-Unit aurait engagé des mesures légales pour récupérer son dû. La première étant une demande d’ordonnance de cessation et d’interdiction d’activité, ce qui aurait empêché Young Buck de sortir de la musique et donc de gagner sa vie.

Young Buck s’explique un peu plus :

"On en est au point mort. Je ne cherche certainement pas à faire face à une situation judiciaire interminable ou un truc comme ça, alors que tout ce qui concerne nos affaires pourrait être réglé si nous avions une conversation qui nous permettrait d’y voir plus clair. Il pourrait avoir peu importe ce qu’il cherche venant de moi et moi je pourrais obtenir ce dont j’ai besoin de sa part. Je pourrais aller de l’avant dans ma vie et continuer de nourrir mes enfants".

Il ajoute :

"Et il pourrait faire pareil. Comme je l’ai dit, mon plus gros problème, c’est qu’il ait envoyé une ordonnance de cessation et d’interdiction d’activité et qu’il ait essayé de mettre un terme à ma musique et à tout ce qui l’entoure, tout ça basé sur des rumeurs qui disent que je suis toujours un artiste du G-Unit".

Difficile de démêler le vrai du faux dans cette histoire. Quoi qu’il en soit, chacun semble camper sur ses positions et une conversation entre les deux, semble pour le moment, très compliqué.