Booba s'acharne sur Stromae

Booba s'acharne sur Stromae

Quand il a quelqu’un dans le viseur…

Booba s’en prend à Stromae sur ses réseaux sociaux depuis la prestation de ce dernier au JT de TF1. À coups de montages et de commentaires dévastateurs, le Duc est sans pitié.

Le dimanche 9 janvier, Stromae a marqué le coup, comme il sait si bien le faire, pour son retour. Son album "Multitude" est prévu pour le 4 mars prochain et l’artiste a dévoilé le titre "L’enfer" lors de son invitation au journal de 20h sur TF1. Une façon originale de terminer une interview et surtout d’aborder en musique des sujets sensibles qui le concernent (et en concernent beaucoup), tels que la dépression et le suicide.

Alors que sa prestation a été validée par un bon nombre de personne, notamment Lacrim, le roi du clash nommé Booba, n’a pas du tout apprécié et l’a fait savoir. Sur Instagram, Kopp a fait part de son point de vue dans un post virulent à l’encontre de Stromae, Orelsan et Gims, qu’il ne loupe jamais. Mais, c’est surtout avec Paul Van Haver que Booba a été le plus violent et apparemment, ce n’était que le début. En effet, toujours sur Instagram, le Duc a réitéré les montages en tout genre. Il a par exemple partagé en story des montage photos de l'artiste belge avec les traits grossis et des pilules en-dessous, la même image sur une couverture de livre "Devenir plus faible pour Les Nuls" ou encore une photo de ce dernier habillé en femme avec la légende : "Stromae éclaire-nous oh grand génie".

Booba a ensuite posté une photo avec le chanteur démultiplié en écrivant : "Stromae ça va la dépression hein", ainsi qu’un screen d’un échange qu’il a eu avec un internaute sur le sujet.

B2O nous a encore prouvé qu’il ne fallait pas l’attaquer, mais que lui avait quartier libre. Le message est clair, il n’adhère pas du tout aux propos de Stromae. Une opinion que ne partage pas le directeur de l’Organisation mondiale de la santé Tedros Adhanom Ghebreyesus, qui s’est exprimé sur la prestation. Lui, c’est sur Twitter qu’il a salué l'artiste à travers un tweet : "Un grand merci à Stromae d’avoir abordé le sujet difficile du suicide dans votre dernier album. Tellement important de demander de l’aide si vous en avez besoin".

Le suicide étant la quatrième cause de mortalité chez les jeunes adultes en 2019, le sujet intéresse fortement l’OMS (à juste cause). De plus, le journaliste Mohamed Bouhafsi a déclaré que depuis le passage de Stromae et JT, les prises de rendez-vous chez les psychiatres ont explosé ainsi que les appels au 3114, le numéro national de prévention au suicide.