Booba clashe Rohff sur les chiffres de ventes

Booba clashe Rohff sur les chiffres de ventes

Une semaine avant la sortie de "Grand Monsieur".

Les esprits commencent vite à s'échauffer quand on se met à parler d'achats de streaming dans le rap français. Et pour cause : si le rap est toujours un peu une compétition, les chiffres de ventes sont donc devenus en quelques sortes l'instrument de mesure et de classement, dans cette compèt'. Dire que vous achetez des streams a donc la même signification que si on vous dit "vous êtes un tricheur". Récemment, c'est Rohff qui en a remis une couche à ce sujet, qui lui a toujours tenu à coeur en tant que grand compétiteur.

A l'occasion de la sortie prochaine de son nouvel album solo, "Grand Monsieur", Rohff a entamé une tournée médiatique pour faire sa promo. De passage dans l'émission de Mehdi Maizi, "Le Code", il a chargé ceux qui achètent des vues et faussent la compétition : "C'est interprété comme du marketing. Ca me pose pas de problèmes, mais juste venez pas faire la compétition avec moi alors que c'est déloyal. [...] C'est comme si un gars, il arrive avec une épée, une lance, et toi, t'as rien dans les mains", déclare le Padre au journaliste.

Des propos qui ne sont pas restés sans réponse. En effet, Booba (peut-être la cible des déclarations de Rohff) a décidé de s'en mêler, en repostant via son compte Instagram des messages dans lesquels il dit par exemple "Demande lui c'est quand son Bercy", pour sous-entendre que Housni ne serait pas capable de remplir cette salle. Mais aussi "et combien il a de certifs SNEP. Tellement d'orgueil en lui, il ne veut pas s'avouer vaincu ce lâche". On imagine que B2o attend le rappeur du 94 au tournant pour la sortie de son projet "Grand Monsieur", dispo le 10 décembre.