Booba refuse d'arrêter le clash avec Sadek

Booba refuse d'arrêter le clash avec Sadek

Même sur ce point-là, ils ne sont pas d’accord.

Sadek a annoncé sur Twitter qu’il mettait fin à son beef avec Booba. Une décision qui a visiblement fait rire le Duc qui s’y oppose. Mieux encore, il relance les hostilités.

Quelques semaines après le début du conflit Booba VS Sadek, le rappeur de 44 ans avait souhaité y mettre un terme. Il avait bloqué son rival de ses réseaux, malgré les attaques de ce dernier. Cependant, cette petite trêve n’avait pas duré bien longtemps pour B2O puisqu’il avait poursuivi ses moqueries sur les réseaux sociaux. Entre les menaces, l’annulation du showcase de Booba et l’éventuelle rencontre entre les deux protagonistes à Dubaï, ces dernières semaines ont été mouvementées.

Cependant, ce serait mal connaître Johnny Niuuum que de penser qu’il n’y aurait pas de nouveaux rebondissements dans cette histoire. En effet, le rappeur de Neuilly-Plaisance, a annoncé sur twitter qu’il souhaitait mettre fin au clash. Dans un tweet il a tout simplement déclaré : "Fini le clash".

Lui qui souhaitait sortir un diss-track nommé "Elie-zabeth" (en référence au prénom de Booba, Elie Yaffa), il est finalement revenu sur sa décision. Il explique : "Ça va à l’encontre de mes principes, je préfère continuer à faire mes petits streams avec ma vraie musique que de devenir une p*te à buzz des réseaux. C’est la dernière fois que j’en parle". Voilà qui est clair.

Sadek a également donné plus d'infos sur sa prise de position. Il a détaillé ses raisons dans une vidéo partagée en story Instagram. Cette dernière n’aura d’ailleurs pas mis longtemps à parvenir aux oreilles de Booba qui a tout de suite réagi. Comme à son habitude, le roi du clash a tenté de piquer à nouveau son ennemi. Il a partagé la vidéo explicative, sur Twitter, avec le message suivant :

Bah alors Mamadou !!!!! Ah non non non on veut le son !!! NOUS VOULONS LE SON !!! C’est la maturiteeyyy, c’est le regretteeyyy. On assume plus Bourguibah ? Prends ton xanibar et portes tes coucougnettes. Allez ressaisis-toi. Tu décides pas quand ça s’arrête. #papaoutai.

Quelques mots qui suffiront peut-être à faire sortir Sadek de ces gonds, tant le message est provocateur. C’est, en tout cas, le but recherché. Est-ce que cela sera suffisant pour le faire réagir ? Reviendra-t-il sur sa décision ? Affaire à suivre…



En ce moment sur Generations

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios