Sadek s'en prend à Niro, Zola et Ziak et menace Booba

Sadek s'en prend à Niro, Zola et Ziak et menace Booba

Il continue de régler ses comptes.

Alors que son clash avec Booba semblait terminé, Sadek a relancé les hostilités sur ses réseaux. Il n’a pas fini d’en découdre et attaque désormais Niro, Zola et Ziak.

Le rappeur de 30 ans est plus déchaîné que jamais. On ne compte plus le nombre de clashs dans lesquels il s’est retrouvé ces dernières semaines. Le beef le plus marquant (et qui a fait le plus de bruit) reste quand même celui face à Booba. En effet, les deux artistes s’attaquent mutuellement à travers les réseaux sociaux depuis plusieurs jours. L’idée d’un octogone avait même été évoqué, avant que le Duc ne décide de bloquer son adversaire de tous ses réseaux. Une décision qui annonçait la fin de l’affrontement, malgré les moqueries de Booba à travers le compte de La Piraterie sur Instagram.

Alors que l’un semble s’amuser de la situation, l’autre ne descend pas en pression. Johnny Niuuum avait encore des choses à dire et l’a fait savoir à travers une vidéo adressée à B2O. Il l’avertit :

"T’aimes faire des histoires et des clashs parce que tu sais que ça fait monter les vues. Tu n’en as rien à foutre de rien. T’as aucune conviction, aucune face et je suis dégoûté de t’avoir écouté quand j’étais petit. Et ne fais pas comme si j’avais déjà rappé pour toi, c’est faux. Je t’ai toujours détesté".

Une vidéo qui regorge d'insultes et de menaces et dans laquelle Sadek exprime son dégoût de ne pouvoir affronter Booba en tête-à-tête.

Mais, le Duc de Boulogne n’est pas le seul sur la liste noire du rappeur de Neuilly-Plaisance Trois nouveaux noms viennent de s'y ajouter, Niro, Zola et Ziak. C’est sur Twitter cette fois-ci que Sadek a dit le fond de sa pensée en réponse à quelques commentaires à son égard. Lorsqu’un internaute a partagé un extrait de "Millenials (Génération Y)" de Niro en commentant "C’est pour Sadek ça", ce dernier a rétorqué : "Non lui c’est une victime il s’est caché quand je me suis fait niquer par les mecs d’Aulnay en studio (8 vs 1), il était en bas enfermé avec l’ingé-son, que je meurs de suite si c’est faux. Je peux pas le citer il n'a pas de buzz et je suis une pute à buzz". Ça a au moins de mérite d’être clair.

En ce qui concerne Ziak et Zola, c’est également en réponse à un commentaire que le rappeur de Neuilly-Plaisance les a clashé. Seul le rappeur Shotas a eu droit un commentaire positif (il y en a au moins un). Le tweet en question :

Sadek ne mâche pas ses mots, c’est le moins que l'on puisse dire. Les principaux concernés n’ont pas encore réagi, mais le feront peut-être prochainement à l’instar de Leto. Quoi qu’il en soit, Sadek n’est pas à l’abri d’un nouveau beef. Qui sera le prochain ?