Rohff détruit Booba dans une discussion surréaliste avec Jean Messiha

Rohff détruit Booba dans une discussion surréaliste avec Jean Messiha

Que Rohff enfonce Booba dans son bad buzz, oui. Qu'il fasse le jeu de Jean Messiha, non.

En mettant en ligne un extrait de son album "Ultra", Booba ne pensait certainement pas déclencher un tel bad buzz. Résultat, alors qu'il avait menacé de sortir un titre ou un projet en face du "Fléau" de Gims et de s'en prendre à Damso, il n'a pas bougé. Rohff lui, ne l'a pas raté et a même échangé sur les réseaux sociaux avec Jean Messiha, membre du Rassemblement National, à propos du Duc. Une discussion sur la religion et sur Booba qu'Housni se fait un plaisir de démonter même si le choix de son interlocuteur laisse clairement à désirer. Discuter avec cette personne, c'est lui donner une légitimité qu'il ne devrait pas avoir, surtout pas par un rappeur musulman. Défoncer Booba OK, c'est le jeu, mais pas avec n'importe qui...

Pour sa punchline, Pauvre Marie était vierge, elle m’a snapé les doigts dans la ch*tte”, Booba a été pris à partie à la fois par les catholiques et les musulmans qui l'ont immédiatement accusé de blasphème envers Marie que l'on retrouve dans les deux religions. Evidemment, Rohff ne pouvait pas rater une telle occasion et il s'est aussi mis à crier avec les loups expliquant que le seul Dieu de B2O était le diable... Le plus surprenant, c'est le choix de son interlocuteur puisqu'il a ensuite discuté du rappeur du 92I avec Jean Messiha, membre du Rassemblement National qui a voulu ficher S les 5 millions de musulmans français et qui s'en est déjà pris à Booba par le passé.

L'homme politique à relancer les hostilités envers Booba qu'il accuse de s'en prendre plus facilement aux catholiques alors qu'il a eu du mal à condamner les couvertures de Charlie Hebdo. Rohff lui a répond en disant que le seul dieu de Booba était le diable. S'en est suivi un échange surréaliste entre le membre du RN et un rappeur noir musulman qui se sont trouvés un ennemi commun : Booba.

Que Rohff attaque Booba sur tous les sujets, rien à dire, ça fait partie du clash et le Duc ne se serait pas privé si Housni avait vécu un bad buzz tel qu'il en vit un actuellement. Mais qu'il donne du grain à moudre à un homme tel que Jean Messiha alors que le rappeur du 9.4 est lui aussi musulman nous laisse perplexe...



En ce moment sur Generations

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios