Booba en plein bad buzz, de violentes critiques s'abattent sur lui

Booba en plein bad buzz, de violentes critiques s'abattent sur lui

Le Duc est dans la sauce.

Ce qui devait arriver arriva. Booba est plongé en plein bad buzz sur les réseaux sociaux. Lui le troll professionnel est pris dans les mailles du filet alors qu'il maitrise parfaitement son sujet habituellement. Mais, en postant un extrait d'"Ultra" dans lequel il parle de la Vierge Marie, il s'est attiré les foudres tant de ses auditeurs catholiques que musulmans. Un sale coup alors qu'il pensait mettre tout le monde sur des charbons ardents dans l'attente de son projet...

Booba qui fait une erreur sur les réseaux sociaux, la chose est assez rare pour être notée. En partageant hier un extrait d'un titre inédit pour teaser son prochain album, "Ultra", il ne pensait certainement pas qu'une punchline sur la Vierge Marie allait faire polémique. Et pourtant, beaucoup de personnes la lui reprochent, évoquant même un blasphème. Des quasi 30 secondes de musique n'est finalement resté que cette phrase : "Pauvre Marie était vierge , elle m’a snapé les doigts dans la c*****."

Cela a suffi pour que le Duc fasse l'objet de violentes critiques, notamment sur des Twitter de la part d'internautes catholiques et musulmans.

Et comme Booba sait que dans ces cas-là, la meilleure défense c'est encore l'attaque, il s'en est repris à Damso, qui, il faut bien l'admettre, n'a absolument rien à voir dans cette histoire... Ni Dinos d'ailleurs dont B2O extrait une punchline de son dernier projet, "Stamina" qui parle également de religion.

En matière de trollage, le Duc a peut-être trouvé son maître, la vox populi...