Booba et Rohff commentent le rapport sur le streaming

Booba et Rohff commentent le rapport sur le streaming

Une annonce qui fait déjà jaser.

Le Centre National pour la Musique (CNM) a annoncé qu’il publierait prochainement un rapport sur la fraude liée au streaming. Si le document n’a pas encore été publié, Booba et Rohff ont, eux, déjà dégainé.

Le Centre National pour la Musique a déclaré travailler sur un rapport relatant de la fraude sur les plateformes de streaming. En effet, le développement du streaming a eu un impact considérable sur l’industrie musical. En plus de révolutionner notre rapport à la musique, le stream s’est aussi ajouté comme nouveau système de comptage de ventes d’albums, à ceux préexistants. Un changement conséquent qui présente aussi ses limites.

La fraude est bel et bien existante dans le streaming et le phénomène ne semble pas s’atténuer au fil des années. Sophian Fanen, auteur du livre "Boulevard du stream" disait d’ailleurs à l’AFP : "La fraude s’est déplacée vers des faux comptes sur les plateformes musicales. On peut acheter des comptes pirates sur le dark web ou via des boîtes qui ont pignon sur rue". C’est donc pourquoi, le Centre National pour la Musique a décidé de se pencher sur le sujet à travers un rapport développé en coopération avec diverses plateformes. Spotify, Deezer, Apple Music ou encore Napster ont accepté de jouer le jeu. Ludovic Pouilly, le responsable des relations institutionnelles chez Deezer expliquait :

"On a d’abord vu des artistes émergents se créer artificiellement un volume d’écoute ou un volume de followers sur les réseaux (…) Depuis plus d’un an, on voit des artistes, avec une notoriété plus établie, qui ont des vrais streams mais vont chercher des streams artificiels pour accompagner un positionnement dans les charts".

Après l’annonce du CNM, les premières réactions publiques sont arrivées dans le rap game avec Booba et Rohff. Pour une fois (et c’est rare), Kopp et Housni ne sont pas en conflit, mais se rejoignent sur le sujet. Pour Roh2f, qui a souvent été très critique envers le rap actuel, ce rapport ne changera pas grand-chose. Il ironise sur ses réseaux :

"Ça n’a plus d’importance maintenant, tout le monde est positif. Faites plutôt un vaccin contre le triche avec 1 pass stream obligatoire et après on enchainera une guerre histoire de dépeupler le game et assainir la couche de la zone. Bref on s’en ouf".

Pour son ennemi, c’était l’occasion rêvée de lancer une nouvelle pique à Vald. À plusieurs reprises, le Duc l’a accusé (ainsi que Ninho) de trafiquer ses chiffres de ventes. Sur Instagram, il commente : "Tout ça à cause de toi parce que t’as pas dosé !!".

Et ce n’est probablement que le début. Cependant, quoi qu’il arrive, il ne faut pas oublier que le plus important, c’est quand même la musique avant les chiffres.