R. Kelly : YouTube supprime toutes ses chaînes officielles

R. Kelly : YouTube supprime toutes ses chaînes officielles

Les clips et musiques du chanteur ont disparu de la plateforme.

Suite au verdict qui a déclaré K. Kelly coupable de crimes sexuels, YouTube a décidé de prendre position. La plateforme a donc supprimé les deux chaînes de l’artiste.

Depuis le 18 août se déroule le procès de R. Kelly. Le chanteur de 54 ans est jugé pour neuf chefs d’accusations dont trafic sexuel, extorsion, corruption et travail forcée. Reconnu coupable de crimes sexuels, les nombreuses victimes qui ont enchaîné les témoignages accablants peuvent enfin souffler.  

La sentence imposée par le tribunal de New-York (potentiellement de la prison à vie), sera connue en mai 2022. Même si certaines personnes à l’instar d’Akon pensent qu’il peut se racheter, le verdict est bel et bien tombé et les sanctions qui s’en suivent aussi, du moins en ce qui concerne sa musique. En effet, YouTube a pris des dispositions et retirer les deux chaînes officielles du chanteur, R. Kelly TV et R. Kelly Vevo pour "violation des conditions d’utilisation de YouTube". Plus de clips, plus de chansons, plus rien. La directrice du service juridique de YouTube a déclaré :

Les actes odieux commis par R. Kelly justifient des sanctions qui vont au-delà des mesures habituellement appliquées, en raison d’un risque de préjudice généralisé. En résumé, nous prenons cette mesure pour protéger nos utilisateurs comme le font les autres plateformes. R. Kelly ne sera plus en mesure d’utiliser, de posséder ou de créer des chaînes YouTube.

En revanche, le catalogue de celui qui veut réduire sa peine est toujours disponible sur YouTube Music. Cependant, la plateforme n’est pas la seule a s’être détachée du chanteur. Lady Gaga avait elle-même retiré son feat avec l’artiste sur le morceau "Do what you want". Elle a remplacé le couplet de principal concerné par la voix de Christina Aguileira. Il en est de même pour Céline Dion qui avait enlevé leur collaboration sur le titre "I’m Your Angel". Quand on pense aux nombreux featurings enregistrés par R. Kelly au fil des années, il ne serait pas surprenant de voir d’autres artistes se détacher du chanteur.

Ce n’est que le début…