50 Cent se moque des propos de Nicki Minaj sur le vaccin

50 Cent se moque des propos de Nicki Minaj sur le vaccin

Il en profite pour parler également de sa nouvelle série...

Si vous pensiez qu'il y avait un moyen pour 50 Cent de sortir du canapé du "Jimmy Kimmel Live!" jeudi soir (16 septembre) sans revenir sur le Nicki Minaj COVID-19 TesticleGate ? Eh bien, vous ne connaissez clairement pas Jimmy… ou Fifty.

"J'ai entendu dire que vous aviez – et je sais que c'est censé être une surprise – mais j'ai entendu dire que vous aviez les testicules d'un ami de la cousine de Nicki Minaj dans cette émission. Est-ce vrai ?", a demandé l'hôte à 50, qui était chargé de promouvoir la prochaine série "BMF" pour laquelle il est producteur exécutif. Sans trop de surprises, l'artiste, né Curtis Jackson, était incapable de résister à une chance de s'exprimer sur la controverse entourant l'explication de Nicki pour laquelle elle n'a pas encore obtenu sa dose de vaccin.

"Écoutez, vous n'avez pas regardé les détails de cette situation", a ri le rappeur. "Les détails disaient qu'il était sur le point de se marier. Je pense que les testicules, ça pourrait venir de l'enterrement de vie de garçon. Personne n'a dit ça. Pourquoi personne n'a pensé à l'enterrement de vie de garçon ? Maintenant, si vous avez eu un très bon enterrement de vie de garçon et que les choses commencent à gonfler, c'était Pfizer ! C'était définitivement Pfizer !

Le magnat de la télévision en herbe, 50 Cent, a également trouvé le temps de discuter de la prochaine série "Starz BMF", qui présentera des amis de longue date du rappeur Eminem et Snoop Dogg. "Je l'ai persuadé de venir [à bord]", a déclaré 50 à propos de Marshall Mathers, qui avait fait sensation sur grand écran en tant que star du film semi-autobiographique oscarisé "8 Mile" en 2002.

"En fait, j'ai réalisé l'épisode dans lequel il se trouve… Je l'ai appelé, je lui ai mis la pression, Jimmy", a expliqué le rappeur américain à propos du retour à l'écran d'Em, qui incarnera le légendaire trafiquant de drogue et d'armes à Détroit/adolescent informateur du FBI. Rick Wershe Jr., alias White Boy Rick.

"Je pense qu'il a eu une expérience terrible sur le projet "8 Mile". Il ne voulait tout simplement plus y retourner, plus jamais", a ajouté 50, révélant que pendant des années, Hollywood a offert des rôles dans le but d'intéresser Em'. Mais ce dernier n'a pas pur dire non à son ami de longue date.