Orelsan, Tiakola, Lujipeka, Bigflo et Oli, Ninho nommés aux Victoires de la Musique

Orelsan, Tiakola, Lujipeka, Bigflo et Oli, Ninho nommés aux Victoires de la Musique
Orelsan sera encore favori lors des prochaines victoires de la Musique.

Ils représenteront le rap lors de la cérémonie.


On sait que le rap est souvent le parent pauvre des victoires de la musique. SCH récompensé l'année dernière par le public et avec en tant qu'artiste masculin avec l'album le plus streamé avait critiqué l'absence de ses pairs et d'autres rappeurs dans les différentes catégories récompensées lors de la cérémonie. Ce coup de gueule avait d'ailleurs abouti quelques mois plus tard à la création des Flammes, une cérémonie propre à la musique urbaine. Pourtant, chaque année, petit à petit il est vrai, le rap est de plus en plus présent dans les catégories des Victoires. Ainsi, les nominations annoncées ce lundi 9 janvier ont mis en avant Tiakola, nommé dans les catégories révélation masculine de l'année et Lujipeka qui concourt pour la même récompense. Ils seront opposés à Pierre de Maere et Jacques tandis que Ninho est certaine de recevoir un trophée puisque son album "Jefe" est l'album le plus streamé de l'année.

Enfin, Orelsan qui a clairement changé de catégorie depuis plusieurs années et qui a été un des grands vainqueurs de la dernière édition se trouve de nouveau en lice pour plusieurs récompenses puisqu'il a été de nouveau été nommé plusieurs fois : chanson originale et création audiovisuelle avec "La quête" et concert. Il est à égalité avec Angèle qui compte aussi trois nominations et qui est déjà certaine de repartir avec la victoire de l'album le plus streamé pour une artiste féminine.

Et, n'oublions pas Bigflo et Oli qui concourent dans la catégorie "Artiste masculin" aux côtés de Stromae (qui domine les nominations avec quatre) et le trio composé de Grand Corps Malade, Gaël Faye et Ben Mazué. Le duo toulousain est aussi nommé (logiquement) dans la catégorie création audiovisuelle avec leur incroyable clip pour leur titre en featuring avec Julien Doré, "Coup de vieux".

Bref, si on a tendance à penser que le rap est encore sous-représenté, on ne peut que constater qu'il prend de plus en plus de place. Finalement, c'est assez logique pour la musique numéro un en France.

Grégory Curot