Kendrick Lamar : son plaidoyer pour les droits des femmes à Glastonbury

Kendrick Lamar : son plaidoyer pour les droits des femmes à Glastonbury

Un hommage spectaculaire !


Kendrick Lamar a clôturé sa performance au festival de Glastonbury dimanche avec un message enflammé, au niveau de la décision de la Cour suprême des États-Unis sur l'avortement.

Avec une couronne d'épines sur la tête et du sang coulant sur son visage, Kendrick a répété la phrase : "Vive Dieu pour les droits des femmes, ils vous jugent, ils jugent le Christ", avec une intensité croissante à chaque fois qu'il prononçait la déclaration. Après avoir lâché quelques lyrics, le natif de Compton s'est brusquement arrêté, a laissé tomber le micro et a quitté la scène.

Kendrick, qui s’est produit à Glastonbury ce week-end, est devenu le dernier artiste à parler de la décision de la Cour suprême. Megan Thee Stallion a qualifié son état d’origine, le Texas, de "vraiment embarrassant en ce moment", et a exhorté la foule à chanter My body, my motherfucking choice". Olivia Rodrigo a fait venir Lily Allen pour interpréter sa chanson à succès de 2009 "Fuck You" et elle a ensuite fait une dédicace.  

"Je voulais dédier cette prochaine chanson aux cinq membres de la Cour suprême qui nous ont montré qu'en fin de compte, ils ne se soucient pas de la liberté.” 

Lorde a conclu sa performance en déclarant:

"Fuck the Supreme Court."