Meek Mill et NLE Choppa s'engagent contre la dictature des chiffres

Meek Mill et NLE Choppa s'engagent contre la dictature des chiffres

Il rappelle que qualité et quantité sont deux mots différents.

Comme en France, le thème des chiffres de vente, ceux de la première semaine, les chiffres mid-weeks etc, etc est en train de devenir un sujet brûlant aux Etats-Unis et de plus en plus d'artistes s'élèvent contre cette dictature du nombre. En France, Niro a été un des premiers à tirer la sonnette d'alarme et la polémique autour de ceux de "V" le dernier album de Vald a poussé le SNEP à revoir son système de comptage. Aux USA, Meek Mill et NLE Choppa viennent de monter au créneau et pourtant, ce ne sont pas les plus "petits" en termes de chiffres de vente.

Les deux superstars sont intervenues sur Twitter pour exprimer leurs doutes pour ne pas dire leur mépris pour les chiffres avancés par Chart Data, pourtant une référence en la matière. Leur point de vue, c'est que les projections (pas les ventes réelles) influencent le public et minimisent la valeur créative d'un artiste. Ils sont notamment étonnés des chiffres étonnamment bas du projet commun "Last Ones Left" d’EST Gee et de 42 Dugg et du premier album de Fivio Foreign, "B.I.B.L.E."

Quand il a vu ça, NLE Choppa a directement twitté son soutien au drilleur new-yorkais. Il a aussi mentionné Coi Leray pour son album, "Trendsetter".

"Les chiffres de la première semaine ne déterminent pas si un album est bon ou non. Je n'ai pas encore d'album qui a eu des chiffres fous ne première semaine mais j'ai déjà deux disques d'or et un autre qui devrait aussi être certifié. @FivioForeign @coi_leray vos projets sont au-delà de la perfection."

Meek Mill a totalement abondé dans son sens et a même été plus loin, accusant les chiffres d'être manipuliés par les pouvoirs en place et notamment les maisons de disques.

"Nous ne sortons pas des numéros en première semaine…. Les labels diffusent cette idées… et la plupart des chiffres sont faux… vous pouvez clairement voir tous les artistes qui tuent ! Concentrez-vous sur votre marque et votre impact !!"

Il a poursuivi en questionnant l'état actuel de l'industrie de la musique et du marché de la distribution

"Tout le monde sort le vendredi…. Wtf à quoi ça sert… Pourquoi vouloir vendre votre produit le même jour que la concurrence… pour être présent dans le Billboard ? lol Est-ce que cela est vraiment fait pour l'artiste ?"

On ne peut leur donner raison et rappeler que quantité ne rime pas forcément avec qualité...

Grégory Curot