Orelsan cartonne aussi sur... Linkedin !

Orelsan cartonne aussi sur... Linkedin !

Il inspire les entrepreneurs.

Orelsan n'a pas fait un carton que sur les plateformes de streaming ou dans les bacs. Avec "Civilisation", le rappeur caennais a été beaucoup, beaucoup plus loin que prévu. Non content de truster les récompenses et d'enchaîner les records dans l'industrie musicale, il est aussi un site et un secteur où l'interprète de "Perdu d'avance" est numéro un et ce n'est pas forcément là on l'attendait puisqu'il fait le buzz sur Linkedin, un aplli qui sert normalement à partager ses réussites ou ses projets professionnelles et sur laquelle on esaie aussi de trouver du travail. Que fait Orelsan sur ce site ? Un article de Slate a tenté de répondre à cette épineuse question.

Le média en effet compilé des titres d'artclces ou de publication dans lesquelles le nom du Normand est mentionné comme :

Le marketing par Orelsan en 5 leçons. Simple. Basique", "Orelsan, meilleur planneur stratégique de France ?", "Orelsan : une communication simple mais très efficace" ou encore  "Ce qu’Orelsan m’a appris en termes de leadership".

Slate a donc interrogé Tarik Chakor, maître de conférences à Aix-Marseille pour tenter de comprendre le succès d'Orelsan sur Linkedin.

"C’est un album qui a eu un énorme écho, et qui a presque fait plus hors du monde du rap qu’à l’intérieurOn a notamment beaucoup parlé de ses chiffres de ventes en physique, qui ne sont presque plus de cette époque. Que l’album soit massivement repris sur LinkedIn, ça ne m’a donc pas étonné tant que ça, parce que c’est le retour d’un artiste de premier plan. On ne parle pas tant du contenu artistique de Civilisation que de son contenu marketing, parce qu’il a fait beaucoup de choses autour de son disque."

En gros, il a mis du sexyness dans un sujet ennuyeux comme le marketing. Et pour un autre intervenant,  Alain Wodraszca, auteur du livre "Orelsan, le Rimbaud du Rap", il y a une forme de logique dans tout cela.

"Il ne faut pas oublier qu'il a fait ses études supérieures à l'EM Normandie, il a des réflexes commerciaux (...). Il ne faut pas mélanger cette image de branleur avec qui il est vraiment : en peu d'années, il a déjà fait beaucoup de choses. Végéter dans son canapé, il l'a fait un an ou deux, mais aujourd'hui il travaille énormément".

Et ses résultats parlent pour lui !