Astroworld Festival : le congrès américain lance une enquête

Astroworld Festival : le congrès américain lance une enquête

Sans jamais citer Travis Scott.

Le drame qui a endeuillé l'Astrowolrd Festival el 5 novembre dernier vient de prendre un tour plus politique. En effet, le congrès des Etats-Unis a décidé de demander des comptes aux organisateurs de l'événement. Selon TMZ, le Comité de la Chambre du Congrès sur la surveillance et la réforme a demandé à Live Nation d'expliquer l'échec du système qui a conduit à la mort de 10 personnes. A noter qu'à aucun moment Travis Scott n'est nommé dans la note envoyée à Live Nation dans laquelle on peut lire notamment :

"Des rapports récents soulèvent de sérieuses inquiétudes quant à savoir si votre entreprise a pris les mesures adéquates pour assurer la sécurité des 50 000 spectateurs qui ont assisté au festival Astroworld. Par exemple, des rapports indiquent que le personnel de sécurité et le personnel médical étaient inexpérimentés ou mal équipés pour faire face aux blessures de masse. Certains participants ont déclaré que la mise en place de barricades rendait difficile l'évacuation. Les experts ont déclaré que les organisateurs du festival Astroworld n'avaient pas tenu compte des signes avant-coureurs."

Le comité de surveillance veut faire la lumière sur ce qui n'a pas fonctionné et savoir ce qu'il peut faire pour éviter que cela ne se reproduise. Quant à Travis Scott, il travaille actuellement sur la sécurité des concerts en rencontrant des dirigeants de la Conférence des maires des États-Unis. L'objectif du groupe est d'assurer la sécurité des concerts et des festivals à l'avenir.

Mais une source proche du chanteur a déclaré que le rappeur n'arrivait pas à se remettre du drame et qu'il pense que sa carrière est terminée.