Time Bomb : l’histoire d’une épopée rap à la française [IV/IV]

Time Bomb : l’histoire d’une épopée rap à la française [IV/IV]
Couverture du livre "TIME BOMB" de Kamal Haussaman, éditions Albin Michel.

Publié aux éditions Albin Michel début 2020, "Time Bomb" est le premier ouvrage de Kamal Haussman. Ancien rappeur, ex-membre du clan, il raconte la création et l’évolution d’un collectif ovni auquel on doit en grande partie l’âge d’or du rap français. Une histoire, la sienne, entre autobiographie et analyse ; récit inédit d’une incroyable épopée préfacée par Abd Al Malik.

Par SK. Au début des années 1990, la déferlante hip-hop arrivée des Etats-Unis a déjà noyée une partie de l’Hexagone. Cette musique venue des bas-fonds gifle littéralement toute une jeunesse à travers le monde, qui s’identifie à la réalité d’une société où les inégalités s’accentuent et où une partie de la population reste en marge de l’ascension sociale et des privilèges. Souvent sans comprendre un mot d’anglais, parfois en apprenant la langue grâce à la musique, Paris et ses banlieues vibrent au son des premiers MC’s. Cette époque particulière va engendrer de nombreux rappeurs, DJ, graffeurs. Parmi eux, l’un des collectifs les plus emblématique de l’histoire du rap français : Time Bomb.

Assemblé par les DJ Seck et Mars, cette formation forcera les portes de l’industrie pour imposer les artistes les plus brillants de leur génération. Parmi eux, certains demeurent d’incontestables références du rap français.

C’est cette histoire, en réalité cette épopée fugace, que Kamal Haussman, membre du collectif Time Bomb, a choisi de raconter.

 

20 ans après, Mauvais Œil de Lunatic reste la consécration du rap hardcore  à la française

 

Booba et Ali , les Lunatic.

 

 

Profession MC*

"Avant de prouver l'étendue de notre talent à la France, nous souhaitions nous le prouver les uns aux autres."

Au-delà de ses voyages et de ses différentes quêtes d'adolescent assoiffé d'ascension sociale, Kamal nous offre une immersion inédite en pleines sessions créatives du Time Bomb. De la rédaction des couplets à l'ordre de passage en passant par la création quasi immédiate d'un refrain, on comprend naturellement comment fonctionnent les liens entre ses membres et comment chacun d'entre eux trouve naturellement sa place:

"Les X-Men et les Lunatic sont les stars du collectif. Sûrs d'eux, ils ne montrent aucun signe d'impatience: ils savent qu'on attend tous qu'ils passent derrière le micro."

 On ressent également la pression, celles des Jedi par exemple. Anciennement Ghetto Diplomats, ils sont les benjamins de l’équipe. Ils sont également ceux à avoir embrassé le plus tardivement rap, grâce à Ill, et sont de fait les plus réservés. Face à des lyricistes et kickeurs qui semblent être nés pour ça, la hiérarchie se dessine naturellement:

"Pas simple d'aller s'enfermer en cabine avec autant de supers rappeurs dans la pièce." P.128

Sans surprise, Elie Yaffa aka Booba, son binôme Ali des Lunatic, Aboulaye aka Oxmo Puccino, Guillaume aka Pitt Baccardi dominent. Un peu plus tard, lorsqu'ils signeront en maisons de disques, les chiffres confirmeront leur suprématie. Oxmo sera parmi les premiers et sortiront dans l'ordre:

  • Opéra Puccino, d’Oxmo Puccino, en 1998
  • Jeunes, coupables et libres, des X-Men, en 1998
  • Pit Baccardi, de Pit Baccardi, en1999
  • Mauvais Oeil, des Lunatic en 2000

La réputation des Lunatic les aura précédés bien au-delà de ce qu'auraient pu imaginer des artistes dits "de rap" à une époque où les institutions le boudaient encore:

"Les Lunatic se lèvent. Bordel, je vais enfin les voir bosser.[...] Tout le monde la ferme, comme si nous effleurions le bouton nucléaire."

Le Tout-Paris était en effervescence et attendait impatiemment la sortie de leur premier opus, différée à cause de l'incarcération de Booba. Mauvais Oeil sort finalement en 2000 et inonde cette jeunesse subjuguée par le style, la maturité et la justesse du traitement de ses problématiques courantes. Paradoxalement, les X-men, respectés de tous leurs pairs et compères ne rencontrent pas le succès escompté avec leur album.... Décidés à opérer un changement dans leur style, ils proposent un son différent alors même que le public réclame du X originel. Ils revendront en grâces avec « Retour aux pyramides » et  demeurent, néanmoins et jusqu'aujourd'hui, une référence en la matière

Quant à Kamal...

Kamal a finalement vaincu le déterminisme social. Le récit de son évolution personnelle est le fil rouge de cet ouvrage. Entrepreneur prospère dans la musique, militant associatif et désormais auteur, il s'est fabriqué à force de travail une situation confortable. Au point de développer la maladie des nouveaux bourgeois. La narration de l'histoire du Time Bomb a le mérite de participer à l’inscription de cette expérience inédite au panthéon des événements importants de l’aventure hip-hop en France. Ecrit simplement, humblement elle livre le regard d’un jeune perdu, devenu adulte avisé, spectateur depuis les premières loges d’une success story urbaine.

 

*Profession MC: titre de Pit Baccardi.



En ce moment sur Generations

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios