Booba reprend ses attaques contre Gims et Tanguy David

Booba reprend ses attaques contre Gims et Tanguy David

Le Duc est sur les côtes de tout le monde.

Booba, plus en forme que jamais, poursuit son conflit face à Tanguy David. Un beef qui ne l’empêche pas de tacler son grand ennemi, Gims, sur les réseaux sociaux.

Difficile de suivre toutes les embrouilles de B2O qui est particulièrement déterminé à en découdre, surtout ces derniers temps. Alors que son clash avec Vald fait beaucoup parler, le rappeur de 44 ans n’en oublie pas pour autant ses cibles favorites à l’instar de Gims. Mieux encore, il s’est aussi lancé dans un beef avec Tanguy David, très critiqué sur la toile pour ses propos et son affiliation à Éric Zemmour. Sur Twitter, le Duc s’est attaqué à lui à travers un tweet incendiaire. Il l’a notamment qualifié de "Quota, colonisé, traître, django, putréfaction lâche, esclave, bounty, nègre de maison, serpillière, manipulé voué à l'échec, blood eagle". Des insultes auxquels le principal concerné a répondu.

Le lundi 28 février, Tanguy a invité Kopp à débattre avec lui autour d’un débat. Dans une vidéo de sa chaîne TanguyTV, publiée sur Twitter, il disait (non sans condescendance) : "J’invite Booba à débattre avec moi. Nous parlerons d’exclusion, de discrimination et de racisme. Et je lui donnerai la leçon d’antiracisme qu’il mérite". La réponse du Duc ne s’est pas fait attendre :

"Écoute Mamadou je sais que tu es supérieure à moi intellectuellement, de plus je ne débat pas avec le personnel. Je vais donc simplement décliner. Bravo pour cette impressionnante victoire Mamadou. Tu as un joli bureau".

Cependant, ce serait mal connaître B2O que de penser qu’il allait s’arrêter là. Dans un autre tweet, il a partagé une photo des mains de Tanguy David et légende : "T’as commencé à te blanchir la peau ou c’est à force de faire la vaisselle chez ton maître?!".

Toujours sur Twitter, l’interprète de "Walter White" s’est ensuite tourné vers son grand ennemi, Gims. Adepte du dépoussiérage de dossiers compromettants, il a partagé un extrait de l’émission de Sam Zirah, expert en télé-réalité. Dans la séquence, ce dernier s’insurge contre les propos homophobes de Gims à l’époque de la Sexion d’Assaut : 

""Je crois qu’il est grand temps que les PD périssent, coupe leur pénis, laisse-les morts retrouvés sur le périphérique". Mais c’est quoi ces paroles ? Et excuse-moi, mais après c’est en générique sur Ici tout commence, en programme familial".

Et comme ce n’était pas assez, l’artiste s’est ensuite moqué des yeux de Meugui en photos. Lui qui adore l’afficher sur son physique, il a partagé une photo du chanteur les yeux écarquillés en commentant uniquement "2022".  Booba semble être toujours aussi inspiré.