6ix9ine : le grand n'importe quoi

6ix9ine  : le grand n'importe quoi

Son entrevue avec Wakc 100 continue de secouer le game.

Un temps, il s'était fait discret, disparaissant même pratiquement des réseaux sociaux, son terrain de jeux préféré. Mais 6ix9ine n'aime pas l'ombre. Une fois l'échec de son album digéré, il est revenu plus agressif que jamais et depuis peu, il ne se passe pas une journée sans une information, un clash ou une saillie du rappeur multicolore. Il faut dire que sa rencontre avec Wack 100, autre troll du rap américain et manager de The Game à l'occasion, a été le moment d'un grand déballage de n'importe quoi... Comme toujours chez Tekashi, il faut en prendre et en jeter. On essaie d'y voir un peu plus clair.

Dans un premier temps, il a demandé à Wack 100 d'organiser un combat de boxe avec Lil Durk ou, au moins, de les laisser tous les deux seuls dans une pièce fermée, sans doute pour qu'ils règlent leurs comptes une bonne fois pour toutes...

Ensuite, il s'est encore une fois laissé aller en traitant une nouvelle fois Snoop Dogg de balance et de rat puisqu'il avait demandé une injonction à la justice, ce qui a eu le don de mettre Wack 100 hors de lui qui l'a rappelé à l'ordre.

"Tu penses que Snoop Dogg est une balance ? Parce que Snoop a été protégé de Suge Knight. Il a eu une injonction d’éloignement dans les années 90. Toute la West Coast le savait."

Mais 69 n'en a pas démordu. Il a ensuite affirmé que Snoop avait écrit au directeur de la prison où était enfermé Suge Knight pour que celui-ci ne soit pas libéré...

Cet échange entre 6ix9ine et Wack n'a pas manqué de faire réagir dans le rap game. 21 Savage a notammé critiqué le Californien pour avoir accepté de débattre avec Tekashi et l'a accusé d'avoir été trop conciliant avec Tekashi ce qui a déclenché la fureur de Wack 100.

21 Savage a dit : "Je dirais que c'est bancal que tu aies accepté tout ce que 6ix9ine a dit". La tension est alors montée et Wack 100 est passé aux menaces en répliquant : "Si tu étais devant moi, tu ne parlerais pas comme ça". Puis après, alors que Tekashi se délectait, il a craqué et il a été plus loin :

"Je t'ai respecté frère et ce n'est pas grave que tu ne sois pas d'accord avec moi mais fais attentions, je ne suis pas un rappeur. Je vais te foutre en l'air. Je viens à Atlanta, tu viens à L.A., on peut aller où tu veux mec, je vais te casser la gueule ! Tu vas me respecter ! Je vais te foutre en l'air !"

Profitant que, pour une fois, il avait la parole libre, 6ix9ine est également revenu sur ses relations avec sa fille avant d'être sèchement remis en place par la mère de l'enfant.

"Si cette famille veut que je sois un père, vous allez devoir laisser cette petite fille avec son père. C’est mon enfant... Elle a cinq ans. […] Ma fille est ma création, je l’ai créée. Je mérite de voir ma fille quand j’en ai envie."

Sarah Molina qui l'a toujours accusé de ne pas s'occuper de sa progéniture a immédiatement répliqué.

"Il a dépensé plus pour sa petite amie en un an que ce qu'il a mis de côté pour ma fille. Ma fille a moins de 100 000 dollars en banque..."