Pop Smoke : les révélations sur sa mort continuent

Pop Smoke : les révélations sur sa mort continuent

On a les confessions de Corey Walker, le "cerveau" de l'affaire.

Déjà plus d'un an que Pop Smoke est mort, dans sa toute nouvelle demeure de Los Angeles. Le visage du rap a été changé, probablement à jamais, par sa musique puis par son histoire tragique. Depuis quelques semaines, le procès des assassins du rappeur se déroule avec chaque jour son lot de révélations un peu morbides et tristes. On apprenait notamment que l'assassin présumé de Pop Smoke avait à peine 15 ans, mais aussi que l'artiste avait tenté de se débattre et de s'enfuir de la salle de bain avant de se faire tirer dessus à de nombreuses reprises.

C'est Corey Walker, 20 ans, qui a confié à son codétenu qu'il était un membre des Hoover Criminals, un gang de Los Angeles. Le 18 février, il trouve l'adresse de Pop Smoke sur une story Instagram postée par l'artiste lui-même, dans un Air BnB, avec un sac de shopping Amiri. Walker décide donc de se rendre au manoir de Pop Smoke, pour observer la scène, avant d'y retourner avec de très jeunes gangsters pour qu'ils exécutent le vol. C'est Corey Walker qui aurait lui-même donner les armes aux mineurs pour qu'ils effectuent le "braquage". 

Walker attendait dans le véhicule pour récupérer ses associés et son butin et n'a donc pas participé directement à l'homicide, ni au vol, contrairement aux jeunes avec qui il était, qui ont fait le choix, à 15 ans, d'ouvrir le feu sur le rappeur à plusieurs reprises. L'avocat de Corey Walker a déclaré au tribunal qu'il trouvait ironique que seul son client risque de la prison, parce qu'il était majeur, alors qu'il est finalement le seul à ne pas avoir pointé d'arme sur Pop Smoke. Walker a également tenté de revendre la montre de Pop Smoke pour 2000 dollars via son compte Google. Que des gens pas très malins visiblement...



En ce moment sur Generations

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios