Lil Yachty menacé pour ses propos sur Biggie et Tupac

Lil Yachty menacé pour ses propos sur Biggie et Tupac

En même temps, quand on raconte n'importe quoi on fini par énerver des gens...

Les fans de hip-hop peuvent prendre les choses très à coeur, parfois peut-être un peu trop. C'est ce qui explique les discussions parfois très animées lorsqu'on essaie de faire des "tops 5 de rappeurs", en donnant divers arguments. En général, les fans accordent beaucoup d'importance à l'histoire, la durée d'une carrière avec cette idée de domination sur la longueur. Mais vu que le passage de relais avec la nouvelle génération ne s'est pas très bien fait, on arrive parfois à des déclarations assez étranges, comme celles de Lil Yachty, qui déclarait en 2016 que Biggie était surcôté, et qu'il ne pouvait pas nommer 5 titres de Biggie ou Tupac. 

Une déclaration provocante comme à son habitude, mais qui lui a apparemment valu des menaces. Dans une interview parue le 23 avril, Yachty déclare : "Je ne voulais pas manquer de respect. J'étais juste honnête. J'ai pas eu de formation de communication, tout ce que je sais faire c'est être une personne honnête. Je n'ai pas dit qu'ils étaient nuls ou quoi. Tu sais, le rap, c'est de l'opinion. De nos jours, les avis sont tellement acceptés que si les autres artistes décident de dire ce qu'ils pensent d'un autre artiste, tout le monde s'en fout. J'avais genre 18, 19 ans. De toute ma vie, je n'ai jamais été détesté comme ça. Les gens m'ont détesté après ça, j'ai eu des menaces de mort. Vraiment beaucoup. Je pense que c'est là qu'a commencé cette haine envers moi".

Lil Yahcty continue : "les gens essaient systématiquement de se moquer de moi, en disant que j'étais nul, faible. Mais ça m'a énormément appris. J'ai construit mon personnage, mon caractère, ça m'a rendu plus fort et j'ai construit une coquille autour de moi. J'ai reçu tellement de merde que plus rien ne m'impactait. Je suis donc reconnaissant pour ces épreuves. 5 ans après, je suis toujours là". Il est vrai que les paroles du rappeur semblent désormais beaucoup plus sages, comme quoi, tout peut arriver.