50 Cent et Rihanna se moquent de Trump

50 Cent et Rihanna se moquent de Trump

A quelques jours de l'élection, tous les moyens sont bons.

Alors que la course à la présidentielle américaine est rentrée dans sa dernière ligne droite, les artistes continuent à choisir leur camp. On a vu Cardi B discuter en live sur Internet avec Joe Biden, le candidat démocrate ou John Legend chanter à la convention qui l'a désigné. Et puis, il a y a ceux qui font tout pour décrédibiliser Trump. Rihanna et 50 Cent sont dans ce cas. Et parfois, il ne leur faut pas grand-chose pour se moquer...

Il a suffi que Melania Trump refuse la main de son mari de président alors que le couple descendait d'Air Force One pour que 50 Cent et Rihanna s'engouffrent dans la brèche. Tous les moyens sont bons pour le ridiculiser. Et la vidéo de la Première Dame refusant l'aide de Donald Trump a fait le reste.

Rihanna, parmi tant d’autres, a republié la vidéo se moquant du mariage de Trump. RiRi a ajouté une bande originale à l'incident avec son hit de 2016 "Needed Me". "Melania aime l'art", a écrit Rihanna dans la légende, notant qu'il reste 78 jours avant les élections du 3 novembre. La chanteuse fait référence à son précédent post, où elle a peint à la bombe "Fuck Trump".

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Melania likes art. ????????‍♀️ #78days

Une publication partagée par badgalriri (@badgalriri) le 17 Août 2020 à 5 :26 PDT

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

art. #81days

Une publication partagée par badgalriri (@badgalriri) le 14 Août 2020 à 8 :15 PDT

50 Cent a également partagé la vidéo, en écrivant : "Elle ne veut pas lui tenir la main. LOL."

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

????she don’t want to hold his hand. LOL #bransoncognac #lecheminduroi

Une publication partagée par 50 Cent (@50cent) le 17 Août 2020 à 12 :23 PDT

Après, il ne faut rien interpréter de manière exagérée. Melania Trump est la femme de Donald Trump, le président américain. Elle ne dit rien certes, mais elle ne s'oppose pas non plus à la politique de son mari. Au minimum, elle est complice. Ce n'est pas parce qu'elle lui refuse sa main à la descente de l'avion qu'il faut y voir une quelconque manifestation politique...