Young Chop : un diss track et une arrestation !

Young Chop : un diss track et une arrestation !

Rien ne va plus pour le producteur de Chicago.

Depuis le début du confinement, Young Chop multiplie les frasques, que ce ça soit sur les réseaux ou dans la rue. Fatalement, puisqu'il ne respecte pas le confinement, le producteur de Chicago a fini au poste de police comme il l'a lui-même expliqué. Se sentant menacé, il ne voulait pas quitter le commissariat. Bon, cela ne l'a pas empêché de balancer un gros diss track qui s'en prend à toutes ses cibles actuellement : Meek Mill, Drake, French Montana et 21 Savage.

Young Chop ne va pas très bien en ce moment. On peut même dire qu'il craque complètement. Si vous n'avez pas suivi, tout a commencé sur Instagram. Il d'abord insulté Meek Mill, puis 21 Savage, fait des remarques homophobes envers Sean Kingston avant de traiter Drake de "p*ute". Le tout en quelques jours. Il a aussi été dans le hood de 21 Savage pour lui mettre un coup de pression avant de simuler une fusillade. Même French Montana qui veut pourtant l'aider a pris un tacle.

Forcément, ces agissements ont attiré l'attention des forces de police. Il a ainsi été apparemment arrêté cette semaine, c'est du moins ce qu'il explique dans un live sur Instagram. Il a aussi expliqué qu'il avait été balancé et qu'il ne voulais pas quitter la prison de comté de Gwinnett en Géorgie de peur de se faire abattre.

Dans une deuxième vidéo, il se pose des questions...

"Qui est-ce ? Ils ont dit qu'ils venaient me chercher ? Je ne sais pas qui c'est. J'ai peur [...] Ils ne vont pas me tirer dessus devant le poste de police, nest-ce pas ? Je ne sais pas quelle est cette voiture. Qui est-ce ? Je ne sais pas qui c'est. Mec, Young Chop est libre."

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

#YoungChop claims someone snitched on him after he was arrested for expired tags and other driving-related charges.

Une publication partagée par VladTV (@vladtv) le 8 Avril 2020 à 12 :34 PDT

Selon les dossiers de la prison du comté de Gwinnett, Chop a bien été arrêté et libéré le mardi 7 avril contre une caution de 705 dollars. Il a notamment dû payer pour non-respect de l'assurance, conduite sans permis valide et conduite imprudente.

Mais, même s'il se sent en danger, Young Chop a décidé de continuer son entreprise de démolition. Il a ainsi mis en ligne un diss track dans lequel il s'en prend à tous les rappeurs dont on vient de parler même s'ils ne les nomment pas précisément. On vous laisse juge...

 



 



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Generations

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios