Kodak Black plaide coupable et risque huit ans de prison

Kodak Black plaide coupable et risque huit ans de prison

Sous les verrous pour une affaire de possession d'armes, Kodak Black a plaidé coupable.

Arrêté en possession d'armes à feu en marge du festival Loud à Miami le 11 mai dernier, Kodak Black est sous les verrous depuis ce jour. Hier, lors de son procès, il a plaidé coupable des charges retenues contre et risque jusqu'à huit ans d'enfermement.

Cette décision intervient plusieurs mois après que le rappeur d'origine haïtienne ait initialement plaidé non-coupable. Les procureurs accusent le jeune rappeur de 21 ans d'avoir menti sur des formulaires fédéraux pour l'achat de trois armes à feu. A la question du formulaire qui demandait s'il avait déjà été accusé de crime, Kodak a répondu "non" alors qu'il a été poursuivi en 2016 pour une affaire de mœurs en Caroline du Sud. De plus, une de ses armes aurait servi lors d'une fusillade à Pompano Beach où elle a été trouvée sur place.

Derrière les barreaux depuis mai, Kodak Black ne reçoit aucun traitement de faveur. Sa demande de liberté sous caution a été refusée car, selon le juge qui l'a instruite, il serait "un danger pour la pour la communauté" en raison de l'épaisseur de son casier judiciaire. Depuis son arrestation, il est donc resté enfermé dans un centre de détention fédéral à Miami.

La question est aussi de savoir pourquoi il avait besoin d'autant d'armes. C'est d'ailleurs une des questions que lui a posé le juge. Kodak a haussé les épaules en expliquant qu'il avait besoin d'être "protégé". Son avocat a ajouté qu'il avait menacé par des rivaux et des gangs.

Le verdict est attendu pour le 13 novembre prochain, en attendant Kodak Black reste sous les verrous. S'il est vraiment reconnu coupable il pourrait d'ailleurs y passer un bon bout de temps car il risque huit de détention ferme !



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Generations

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios