Tupac : l'avocate de Donald Trump le compare au rappeur lors de son procès, sa soeur réagit

Tupac : l'avocate de Donald Trump le compare au rappeur lors de son procès, sa soeur réagit
La soeur de Tupac a trouvé les propos d'Alina Habba "blasphématoires".

L'avocate Alina Habba a indiqué que son client était "l'homme le plus célèbre du monde".


Invitée à l'émission "The Benny Show" pour parler de l'inculpation de Donald Trump le 4 avril 2023, son avocate Alina Habba a comparé l'ancien Président des États-Unis à Tupac Shakur. Selon elle, le mari de Melania Trump est également "l'homme le plus célèbre du monde".

"Donald Trump est Tupac. Donald Trump est Biggie Smalls, il est meilleur que Tupac. Je suis de la côte Est, donc j'aime Biggie", a-t-elle déclaré. "Donald Trump est sa propre marque. Il est tout. Cela va juste le booster, nous l'avons vu dans les sondages. Ce n'est pas une question, c'est un fait.".

Des propos que la soeur du défunt a eu beaucoup de mal à accepter. Sekyiwa Shakur, alias Set Shakur a donc déclaré à TMZ qu'elle trouvait les remarques de cette avocate "blasphématoires" rappelant que son frère n'était pas devenu populaire parce qu'il avait des problèmes juridiques, mais plutôt pour sa musique et ses messages d'encouragement. Elle a qualifié son frère "d'homme d'honneur" qui s'occupait des autres et pense que l'équipe de M. Trump utilise le nom du rappeur pour attirer ses fans. Par ailleurs,TMZ a également rapporté que, de la même manière que le séjour en prison de 2Pac a stimulé les ventes de ses disques, les problèmes juridiques de Trump feront grimper ses chiffres dans les sondages. 

"Mon frère se mesurait à son intégrité, à ses principes et à sa responsabilité personnelle et collective (...) Les gens ont pu le mesurer à l'aune de ses paroles et de ses actes", aurait-elle indiqué.

Donald Trump est le premier président en exercice ou ancien président à faire l'objet de poursuites pénales. L'homme d'affaires de 76 ans a été inculpé par un grand jury de Manhattan la semaine dernière, dans le cadre d'une affaire de versement de pots-de-vin à la star du porno Stormy Daniels en 2016. Bien qu'aucune accusation spécifique n'ait été divulguée, M. Trump a proclamé son innocence et devrait plaider non coupable.