Eminem balance un diss track à Ja Rule

Eminem balance un diss track à Ja Rule

Sur la version étendue de "The Eminem Show".

Il l'a dit, il l'a fait. Pour les 20 ans de l'album "The Eminem Show", Slim Shady a sorti une Extended Version de son classique de 2002. Il en a fait l'annonce sur Twitter, en utilisant les paroles de la chanson "Till I Collapse" sur laquelle évoluait également le regretté Nate Dogg : "“‘Til I collapse I’m spillin’ these raps/long as you feel ’em’ 20 YEARS since #TheEminemShow!!! ( "Jusqu'à ce que je m'effondre, je répands mon rap/Tu les ressens depuis 20 ans et #TheEminemShow !!!" ). Or, dans cette version étendue, Eminem balance un diss track à Ja rule, une bonne façon aussi de faire du buzz autour de ce nouveau projet...

Le projet propose 18 titres bonus, dont quatre morceaux inédits – "Stimulate", "The Conspiracy Freestyle", "Bump Heads" et "Jimmy, Brian and Mike" – ainsi que des pistes instrumentales de "Without Me", "Sing for the Moment" et "Cleanin' Out My Closet" ainsi que des versions live de titres comme "The Way I Am" et "The Real Slim Shady".

Mais le morceau le plus "intéressant", c'est sans doute "Bump Heads". A l'époque, il a servi à 50 Cent et à ses acolytes du G-Unit, Tony Yayo Lloyd Banks à casher Ja Rule avec qui Fifty était (est toujours d'ailleurs) en guerre. Eminem s'y met aussi et ne mâche pas ses mots. Il rappe :

“But this motherfucker Ja must have lost his mind/That X, got him thinkin’ he was DMX/Then he switched to Pac, now he’s tryna be him next/So which one are you ? X, Luther, Pac or Michael ?/Just keep singin’ the same song, recycled.”

("Cette enfoiré de Ja a dû perdre la tête. Ce X lui a fait penser qu'il était DMX, puis il est passé à Pac, maintenant il essaie d'être le prochain/Qui es-tu vraiment ? X, Luther, Pac ou Michael ?/ Continue à chanter la même chanson recyclée.")

Tony Yayo est plus violent encore :

“Ja, you Stuart Little, shells’ll lift you/Every other week I’m buyin’ a new pistol/I clap at your ass with this chrome .38/And put six thru your hats, a seven and 3/8’s.”

("Ja, tu es Stuart Little, les obus te soulèveront / Toutes les deux semaines, j'achète un nouveau pistolet / Je te tire dans le cul avec ce chrome .38 / Et t'en mets six à travers ton chapeau, un sept et 3 /8's".)

Le pauvre Ja Rule qui n'a rien demandé se retrouve encore une fois dans la sauce...