Jul règle ses comptes

Jul règle ses comptes

Le rappeur a dédié un titre entier à ses haters, 100% rap.

Qui pourra un jour arrêter l'OVNI, à part lui-même? Jul est increvable, et après une année 2020 incroyable il a décidé de continuer sur sa lancée en dévoilant son 23ème album solo, "Demain ça ira", le vendredi 25 juin. Un album qui s'annonce déjà être un succès, comme d'habitude avec Jul qui a l'habitude d'empiler les certifs. Si ce projet de 18 titres renferme les morceaux format single radio habituels, Jul n'a pas oublié de donner aussi du vrai rap à ses fans, comme sur les morceaux "Cassage de Nuques Part.4" ou encore "Finito".

C'est d'ailleurs de ce dernier titre dont on va parler. Le morceau fleuve de presque 8 minutes commence par une longue intro, dans laquelle le rappeur marseillais s'adresse en particulier à ses haters, ses détracteurs et tous ceux qui l'annoncent "finito" dans le game, justement. La violence des propos est plutôt rare chez Jul, mais niveau rap c'est toujours aussi carré et il continue à nous montrer qu'il mérite sa place parmi les patrons du rap actuel. 

Le marseillais semblait avoir pas mal de choses à dire sur ce projet. 18 titres, soit un projet beaucoup moins long que certains de ses doubles-albums précédents, mais seulement deux featuring (avec Naps et Nordo) et surtout quelques titres beaucoup plus longs que d'habitude. On sent que Jul nous a encore livré un disque sans calcul, personnel et authentique, ce qui est après tout sa marque de fabrique depuis le début de son ascension avec "Lacrizeomicmek" et "Dans Ma Paranoïa", en 2013 et 2014. Autant de projet set de succès en même pas encore 10 ans, Jul est une machine, c'est indiscutable.