Quand "WAP" devient une chanson politique

Quand "WAP" devient une chanson politique

Le tube de Cardi B et Megan Thee Stallion a été remixé de fort belle manière

Bien plus qu'en France, les remix et reprises font vraiment partie du paysage rap américain. De nombreux morceaux réussis ont tellement frappé le game que toutes les vedettes y sont allées de leur couplet, de leur remix, donnant ainsi au morceau un impact encore plus grand. Une espèce de procédé gagnant-gagnant. En général, on respecte bien l'univers et les textes du morceau initial, mais il arrive parfois que la chanson soit tournée sur un thème complètement différent, ce qui vient de se passer pour le hit "WAP", de Cardi B et Megan Thee Stallion.

Un titre au caractère très sexy assumé, qui a été repris comme une hymne contre les violences policières par Howard "Treble" Cox, un rappeur de Saint-Louis aux USA. Comme il l'explique lui-même, il adore le morceau de Cardi et Megan et se surprend souvent à le chanter dans la journée. Mais en tant qu'artiste hip-hop, il se sentait le devoir de s'exprimer sur les problèmes traversés par la société américaine en ce moment. Du coup il a sorti son "Weak Ass Police" et a même mis en ligne un petit clip où les clins d'oeil au morceau original sont nombreux.

En légende sur son compte Instagram, il demande justice pour Breonna Taylor, une infirmière noire qui a reçu 8 balles dans le corps par la police pendant son sommeil, début 2020. On a d'ailleurs appris pendant l'été que l'infirmière était encore vivante pendant quelques minutes après cette fusillade, mais que personne ne lui avait porté secours...



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Generations

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios