Orelsan répond au Président Macron

Orelsan répond au Président Macron

Une réponse remplie d'humour.

Le rap et les hommes politiques, en France, ça a rarement fait bon ménage. C'est notamment dû au fait que peu de politiciens semblent savoir de quoi ils parlent quand vient le sujet du rap, mais aussi à la caricature qui est faite de certains propos des rappeurs pour justifier des idées radicales. Enfin, on a eu droit aussi à pas mal de récupération politique, de la part de candidats qui voulaient s'attirer la sympathie de certains électeurs en affichant leur affection pour tel artiste à la mode. Cette fois, c'est Orelsan qui en a fait les frais.

Le Président Macron, qui devrait être candidat à sa propre succession lors des présidentielles de 2022, semble apparemment fan du rappeur normand. Il a déclaré à Libération "c'est quand même quelqu'un qui dépeint la société comme un sociologue" en parlant du titre "L'odeur de l'essence" d'Orelsan. Des propos qui ont visiblement amusé l'artiste. Invité sur le plateau de Quotidien pour faire la promo de son album, il a déclaré : "il essayerait pas de gratter mon buzz un petit peu là ? Je pense qu'il n'a pas écouté tout l'album".

Une déclaration qu renvoie au fait que plusieurs punchlines du rappeur remettent en cause la légitimité d'un Président dans ce mode de scrutin. Ca nous rappelle d'ailleurs la fois où le Président avait tenté de récupérer un texte classique d'IAM à sa sauce, "Nés sous la même étoile", en lui donnant le sens inverse de ce qui était développé dans le morceau. Avis aux futurs rappeurs : tenez vous éloignés le plus possible des politiciens !