R. Kelly : déçu par le verdict, il veut faire appel

R. Kelly : déçu par le verdict, il veut faire appel

Son avocat dénonce des "incohérences".

R. Kelly est désormais fixé sur son sort. Il ne sait pas encore à quelle peine il va être condamné, elle sera déterminée en mai 2022, mais il a été reconnu coupable de tous les chefs d'accusation qui portaient contre lui. Autrement dit, il risque de ne jamais ressortir de prison de sa vie. Il semble que, malgré les témoignages accablants sur son "système" et ses abus sexuels, la star déchue ait du mal à comprendre ce qu'on lui reproche vraiment. Rappelons-nous que ses avocats l'ont défendu en disant qu'il était un "sex-symbol"... Alors, il a pris la parole quelques heures après le verdict pour assurer que son équipe juridique et lui allaient faire appel de la décision de la cour de justice de Brooklyn.

"À tous mes fans et supporters, je vous aime tous et je vous remercie pour votre soutien. Le verdict d'aujourd'hui a été décevant et je continuerai de prouver mon innocence et de me battre pour ma liberté. #non coupable."

L'avocat de R. Kelly, Deveraux Cannick, s'est entretenu avec des journalistes à l'extérieur du palais de justice et a déclaré que son client et lui étaient choqués par le verdict de culpabilité. Il a également dit qu'il prévoyait de faire appel de cette décision.

"Bien sûr, M. Kelly est déçu. Il n'anticipait pas ce verdict car, sur les preuves qui nous ont été apportées, il n'avait aucune raison de l'anticiper. On a vu, témoin après témoin, des gens donner trois, quatre, cinq versions différentes des faits."

Dans des propos relayés par CNN, l'avocat a ensuite expliqué que l'accusation n'avait montré que des choses qui allaient dans son sens.

"Vous n’avez pas eu l’occasion de voir ce que nous avons vu pendant le procès. Vous n'avez pas pu voir toutes les incohérences. Nous avons dit que le gouvernement a choisi la version qu’il pensait être la plus favorable pour raconter une histoire qui l’arrangeait. Pourquoi mon client devait-il s'attendre à ce verdict compte tenu de toutes les incohérences que nous avons vues ?"

La condamnation de Kelly sera prononcée le 4 mai 2022 et il risque 10 ans de prison à la prison à vie.