50 Cent ne croit pas en l'annulation de DaBaby et prends exemple sur Chris Brown

50 Cent ne croit pas en l'annulation de DaBaby et prends exemple sur Chris Brown

Il espère que Baby va rebondir.

Près d'un mois après avoir déclaré qu'il allait travaillait avec DaBaby et l'encadrer, voire le recadrer, 50 Cent n'a pas tourné le dos au rappeur de Caroline du Nord malgré la polémique qui l'entoure liée à sa sortie homophobe lors du dernier festival Rolling Loud. Si Azealia Banks s'acharne contre lui et insiste pour que le public l'annule, le New-Yorkais pense Baby sortira plus fort de cette épreuve et prend exemple sur Chris Brown. C'est en tout cas ce qu'il a déclaré lors de son passage dans le podcast "The Neighborhood Talk".

"Il n’en est qu’à deux ans de sa carrière. Il n’y a pas de direction artistique forte. Il n'a certainement pas eu pas de formation aux médias”.

Dans une autre intervention sur "E!'s Nightly Pop", Fifty a insisté :

"C'est un artiste vraiment talentueux et spécial, n'est-ce pas ? Et il vient seulement de faire la transition entre le hood et devenir une superstar du rap. Personne ne l'a informé de ce changement de statut. Personne ne lui a dit : 'attention, vous êtes tenus à faire attention à vos paroles car il y a des normes et vous ne pouvez pas dire certaines choses ou faire certaines choses'. Il n'a pas personne qui l'entoure, c'est pourquoi sa réponse a pris si longtemps. Même sa première tentative d'excuses n'a fait qu'aggraver les choses."

50 Cent se dit persuadé que DaBaby peut rebondir malgré le scandale et a pris exemple sur un arutre artiste pris dans la tourmente notamment après qu'il ait frappé Rihanna.

"Rappelez-vous, ils ont essayé d'annuler Chris Brown 5 ou 6 fois..."

A noter que cette démarche est aussi celle de nombreuses associations LGBTQ ou qui travaillent sur le sida lui ont d'ailleurs envoyé une lettre ouverte, demandant une réunion privée avec le rappeur de Charlotte pour l'éduquer sur le VIH dans l'espoir qu'il puisse servir de défenseur à long terme de la maladie. S'il acceptait, cela lui permettrait sans nul doute de rebondir un peu plus vite.