Nas, LL COol J, Fat Joe et Lil Kim valident le Musée du hip-hop

Nas, LL COol J, Fat Joe et Lil Kim valident le Musée du hip-hop

Les rappeurs américains ont enfin leur musée.

Les initiatives visant à parler un peu plus de l'histoire du hip hop se multiplient avec le temps, alors que le rap devient de plus en plus incontournable. Il existe une vraie demande du public sur cette histoire du hip hop, comme en témoigne par exemple la série "The Get Down" sur Netflix. Au point même de vouloir faire rentrer le rap dans les musées, comme c'est le cas à New-York, berceau du rap, où les autorités ont décidé d'ouvrir le "Universal Hip Hop Museum", avec l'aide de la grande maison de disques. Un musée visiblement validé par les tauliers du rap game.

En effet, les personnalités les plus importantes de l'histoire du mouvement se sont données rendez-vous le 20 Mai pour inaugurer le UHHM, dans le Bronx, terre natale du rap. Sur la liste des invités, on a pu reconnaître Nas, LL Cool J, Fat Joe, Lil Kim, Grandmaster Flash (pionnier fondateur), Chuck D, EPMD et encore quelques autres, tous venus pour dire combien cette ouverture et ce musée étaient importants, encore plus à cet endroit qui représente beaucoup pour le hip-hop.

Nas y sera allé de sa petite déclaration : "J'ai appris plus de choses grâce au hip hop qu'à l'école, croyez-le ou non. Je suis fier d'être ici dans la Mecque du hip-hop, le Bronx". Le musée, de plus de 4600 m², s'inscrit dans un plan d'urbanisme plus large visant à réhabiliter certaines parties du Bronx et de Harlem, avec notamment la construction de nouveaux logements plus modernes. Le montant total du plan d'urbanisme est de 350 millions de dollars, en espérant que tout cet argent soit utilisé de manière intelligente, et ne serve pas juste à faire augmenter les prix de l'immobilier dans le Bronx pour y virer les pauvres...



En ce moment sur Generations

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios