6ix9ine : son avocat prend sa défense à propos de "GINE"

6ix9ine : son avocat prend sa défense à propos de "GINE"

Non, le morceau ne fait pas référence au cambriolage.

On le sentait très remuant depuis quelques semaines et c'est désormais officiel : 6ix9ine a fait son grand retour avec son morceau "GINE", qui annonce également la sortie prochaine d'un album qui serait nommé "The King Of New-York". A côté de ça, le rappeur est toujours impliqué dans tout un tas de procédures judiciaires, à son encontre le plus souvent, pour des escroqueries mais aussi un cambriolage, et risque de lourdes amendes. C'est la raison pour laquelle il entretient le flou sur sa situation financière, dans le but de réduire la sanction des juges.

Récemment, c'est un braquage de 2018 qui a refait surface à l'occasion de la sortie de "GINE". Car les victimes de ce vol, Seketha Wonzer et Kevin Dozier, se sont sentis directement visés par certains lyrics du morceau. Ils ont donc signifié au juge que 6ix9ine avait fait référence à eux avec pas mal d'insultes dans son dernier titre, ainsi que des menaces. Au point que l'avocat de 6ix9ine, Robert Meloni, a dû prendre la parole pour expliquer à la justice et aux médias de quoi il en retournait.

"Durant les jours qui ont immédiatement suivi la sortie de "GINE" le 15 avril 2022, de nombreuses publications de médias Hip Hop ont expliqué le sens de ces paroles, et à qui elles s'adressaient (notamment au rappeur Lil Durk)", a déclaré son avocat à la cour, captures d'écran et articles de sites de rap US à l'appui. C'est d'ailleurs vrai, les "shots" tirés par 6ix9ine le sont en direction de Lil Durk et de King Von, son cousin décédé. Mais c'est quand même bien la première fois qu'un artiste est obligé d'expliquer les dessous d'un clash dans le rap US devant un tribunal. L'Amérique, quel beau pays !