50 Cent attaque Jay-Z après l'histoire du SuperBowl

50 Cent attaque Jay-Z après l'histoire du SuperBowl

50 Cent a l'air plutôt remonté.

Quelques semaines après l'événement, le SuperBowl continue de faire parler. En particulier dans le rap game, où ce qui devait être une sorte de grande messe et de rassemblement autour de la culture hip hop de Los Angeles s'est transformé en show qui a attisé pas mal de rivalités. On a notamment eu droit à des plaintes de The Game, qui s'attendait à être invité à la fête par Dr. Dre, sans succès. Mais cette fois c'est au tour de 50 Cent de faire parler de lui, et pas à cause de sa performance à la mi-temps du match.

Hier, on apprenait via N.O.R.E. que Eminem avait mis une pression à Jay-Z en lui disant qu'il ne pourrait pas performer sur scène si Jay n'autorisait pas Fifty à se joindre au concert. Jigga a évidemment cédé sous la pression du "White Boy", mais 50 Cent a l'air à la fois agacé et amusé par le déroulement des événements. Dans un post Instagram, sous une photo qui parle de ce sujet, 50 Cent a écrit en légende : "Qu'est-ce qu'il aurait eu à dire, c'est ça la question? NORE, ton grand pote se ballade en essayant d'avoir l'air d'un peintre gay", déclare Fifty.

Une attaque un peu drôle, mais un peu piquante aussi, on se demande comment Jay-Z va le prendre. D'autant que 50 Cent ne s'arrête pas là et va attaquer Jay-Z sur l'utilisation du terme "white guy" pour désigner Eminem : "Pourquoi il a dit le mec blanc, et pas le plus gros artiste rap de la planète ? Joyeuses Pâques mec, kiffe tes vacances", peut-on lire en légende d'un deuxième post Instagram dans lequel on voit une photo qui compare Jay-Z à Jean-Michel Basquiat. Voilà qui ne devrait pas améliorer les rapports entre les deux tauliers...