Booba : son contrat avec Puma officiellement terminé

Booba : son contrat avec Puma officiellement terminé

Il les avait averti et maintenant, c’est fait.

Entre Booba et Puma, c’est fini ! En cause ? La prise de position de la marque sur la guerre en Ukraine.

Le Duc l’a annoncé sur le compte Instagram d’OKLM, son contrat avec Puma, qui avait commencé en 2020, est officiellement terminé. Entre deux ou trois piques envoyées à ses ennemis ou à ses nouvelles cibles, le Duc a pris le temps d’informer ses pirates de la fin de sa collaboration avec la marque.

Pour comprendre ce qu’il s’est vraiment passé, il faut remonter deux semaines auparavant. Après l’invasion russe en Ukraine à l’initiative de Vladimir Poutine, un bon nombre de marques à travers le globe ont décidé de prendre position contre le conflit. D’Amazon à McDonalds en passant par Starbucks, des centaines d’enseignes ont affirmé leur soutien à Ukraine en cessant leur activité en Russie. C’est à ce moment-là que Puma a également annoncé la fermeture de ses magasins dans le pays.

Une prise de position qui n’a visiblement pas plu à B2O qui s’est empressé de réagir sur ses réseaux en menaçant la marque. Si une possible rupture de contrat avait seulement été évoquée, elle est aujourd’hui plus que concrète. Il a déclaré sur Instagram : "Mon contrat avec Puma France est officiellement terminé ! Longue vie à la liberté de penser et au bon sens. "Je préfère l’honneur que ma Ferrari". Bye bye petit chat noir". Récemment, c’est Mathieu Kassovitz qui a subi les foudres de Kopp après s’être rendu en Ukraine. En ce qui concerne la rupture avec Puma, c’est effectivement dommage pour Booba, toujours à l’affût de nouveaux business, mais nul doute qu’une autre opportunité se présentera à lui prochainement.