Booba : cette fois, il s'en prend à Zemmour

Booba : cette fois, il s'en prend à Zemmour

Il ne pouvait pas laisser passer ça…


Face aux dernières déclarations du polémiste Éric Zemmour, Booba a réagi, comme à son habitude, sur Twitter. Il a tenu à lui répondre, comme il sait si bien le faire.

Même s’il vit désormais à Miami depuis quelques années, le Duc semble toujours suivre de très près l’actualité politique en France. Depuis le début de la crise sanitaire par exemple, il a, à plusieurs reprises, pris position quant aux mesures sanitaires et gouvernementales. En ce qui concerne la politique et notamment l’élection présidentielle qui arrive, Kopp a décidé de ne pas garder la langue dans sa poche. Sur Twitter, il a répondu aux propos d’Éric Zemmour vis-à-vis des frontières européennes.

Le candidat à l’élection présidentielle, habitué aux provocations, a de nouveau fait parler de lui. Forcément, à l’approche du premier tour, quoi de mieux qu’un peu de controverse pour faire la une de l’actualité ? Invité sur BFM TV, il a déclaré : "Vous savez qu’il y a actuellement un débat en Europe pour savoir si on construit des murs à l’entrée des frontières extérieures européennes". Il ajoute :

"Il y a beaucoup de pays qui y sont favorables comme la Pologne, la Grèce. La commissaire européenne suédoise Johansson refuse en disant que ce n’est pas à l’Europe de construire des murs. J’y suis favorable. Les pays qui ont fait un mur comme la Hongrie, ce sont eux qui défendent la civilisation européenne".

Il n’en fallait pas moins pour alerter un bon nombre d’internautes, avec Booba en première ligne. Lui qui s’était déjà opposé plusieurs fois à l’éditorialiste, il a publié sur Twitter : "On t’a dit franc-maçonnerie, on t’a pas dit fait des murs !!! Moi j’ai un mur chez moi, déjà une barre de fern une lacrimo, j’ai Dooky, je suis en position d’attente". Il n'y a bien que le Duc pour réussir à placer franc-maçon, Zemmour, lacrimo et son chien Dooky dans un seul et même tweet ! Une réaction, non sans humour, qui a plu à un bon nombre de ses pirates. Quand il s’agit d’afficher sur les réseaux, on peut compter sur lui.