Young Dolph : Blac Youngsta manque de respect à sa mémoire

Young Dolph : Blac Youngsta manque de respect à sa mémoire

La rancoeur est tenace...

Les vieilles rancoeurs sont tenaces. Malgré la disparition de Young Dolph, ses anciens ennemis n'ont pas vraiment envie de se joindre au discours ambiant et préfère continuer à manquer de respect à sa mémoire. C'est ainsi que l'un des plus farouches ennemis du rappeur de Memphis assassiné, Blac Youngsta, continue de jouer le diss track contre Dolph lors de ses prestations. Ce qui reste, il faut bien l'admettre, d'un goût douteux...

Vendredi 17 décembre, Blac Youngsta a rappé son diss track contre Young Dolph qui date de 2016, "Shake Sum" lors de sa performance dans le club Aces of Dallas dans la ville du même nom. Une vidéo de sa performance a commencé à circuler sur les réseaux sociaux samedi 18 décembre.

Dans la vidéo, Youngsta rappe ses paroles agressives destinées à la défunte légende de Memphis. Par la suite, le leader de Heavy Camp a ordonné au DJ d'arrêter la chanson pour qu'il puisse cracher son deuxième couplet a cappella. 

Même si ce n'est un secret pour personne que, de son vivant, Dolph avait un beef en cours avec Yo Gotti et Youngsta. A tel point qu'en 2017, Blac Youngsta avait été arrêté pour son implication présumée dans la fusillade qui avait criblé de balles le SUV de Dolph. S'il avait survécu, Youngsta avait nié les allégations comme quoi il serait à l'origine de cette fusillade. En mai 2019, toutes les charges retenues contre Blac Youngsta ont été abandonnées dans l'affaire mais l'inimité entre les deux rappeurs n'avait pas baissé d'un poil, la preuve avec cette sortie qui manque clairement de respect à la mémoire de Young Dolph.