DJ Quik est-il le commanditaire du meurtre de Notorious Big ?

DJ Quik est-il le commanditaire du meurtre de Notorious Big ?

Il est accusé par un témoin...

Si vous suivez un peu cette affaire, vous savez que les assassins de Biggie n'ont jamais été arrêté, tout simplement parce qu'ils n'ont jamais été retrouvé et qu'aujourd'hui encore, on ne sait pas qui a tué le rappeur new-yorkais. Derrière son meurtre, tout le monde y a vu la main d'un des membres de la West Coast et l'ombre de Suge Knight, l'omnipotent patron du label Deat Row Records qui aurait voulu ainsi venger la mort de son ami et protégé, Tupac. Mais une nouvelle théorie vient de voir le jour, véhiculée par Keefe D, l’oncle du tueur présumé de Tupac Shakur. Pour lui, Quick et DJ Theo de la radio Real 92.3. seraient les réels commanditaires du meurtre du B.I.G. C'est en tout cas ce qu'il a déclaré lors d'une intervention dans l’émission "The Art of Dialogue".

Dans un premier temps, il a expliqué qu'il pensait que Biggie aurait pu et aurait dû être mieux protégé et a pointé du doigt Diddy pour cela. Ensuite seulement, il a accusé :

"Je pense que Theo et DJ Quik l'ont fait. C'est ce que je pense. Qu'ils ont participé au complot."

Le tout sur fond de guerre des gangs. En effet, Biggie et Puffy auraient refusé d'être protégé par des membres des Southside Crips tandis que DJ Quik a toujours été proche des Bloods.

Comme on peut le voir dans les commentaires de cette publication, DJ Quik a réagi en expliquant qu'il n'y est pour rien et qu'il se réserve le droit d'attaquer Keefe D pour ses déclarations. Mais Wack 100 qui est décidément dans tous les bons coups l'a immédiatement dissuadé afin de ne pas donner de crédit à de telles déclarations surtout que Keefe D a déjà déclaré par le passé avoir été mêlé au meurtre de Tupac. Il a admis qu'il était dans la voiture avec son neveu, Orlando Anderson, lorsque celui-ci a tiré sur l'artiste.

"En disant cela, il veut se discréditer lui-même", affirme le manager de The Game, "afin qu'on le croit irresponsable et qu'il ne soit pas inquiété par la justice".

L'affaire vient-elle de connaître un nouveau tournant ?