Akhenaton revient sur son hospitalisation

Akhenaton revient sur son hospitalisation

Le rappeur d'IAM est sorti du silence.

Il y a un mois, on apprenait les soucis de santé d'Akhenaton. Le rappeur d'IAM a été hospitalisé pour des soucis respiratoires. Pour certains, il a été facile de conclure que le Marseillais, qui s'est prononcé contre le vaccin et le pass sanitaire, a été victime du Covid. Un mois après cet événement, Chill a donné des nouvelles de sa santé et a rétablit certaines vérités sur le plateau de "Télématin".

Pris en charge par l'hôpital de la Timone à Marseille, AKH a précisé sa situation et a répondu à ce qui a été dit et écrit un peu partout sur son admission en réanimation. Si le leader d'IAM admet qu'il a bien ressenti une "gêne respiratoire", il précise son parcours hospitalier.

"Je suis passé par la réanimation mais je ne serais même pas là, je n'aurais pas repris les concerts, si j'avais vraiment été en réa. Je ne peux pas vraiment prétendre ça Je ne peux pas dire que j'étais en réa, alors que j'ai une vraie tristesse pour les gens qui y sont vraiment. Je n'ai pas été intubé. Je suis resté 4 ou 5 heures en réanimation avec une machine qui s'appelle optiflow, ils m'ont réoxygéné. Ensuite, je suis resté trois jours en observation, mais pas en réa."

Ce passage à l'hôpital et ses problèmes de santé n'ont en tout cas pas altéré ses convictions sur le vaccin et le pass sanitaire. Il était contre avant, il n'a pas changé d'avis parce qu'il a été malade.

"Pour être antivax, il faut déjà voir un vaccin. Et aujourd’hui la loi européenne ne reconnaît pas cette thérapie-là comme étant un vaccin mais comme une thérapie génique. Je suis contre ce vaccin-là."

Il a ensuite précisé sa pensée :

"J'ai pris position contre le pass sanitaire, parce que pour moi ce ne sont pas des mesures scientifiques. Le métro sans pass, le train sans pass, c'est scientifique ? Non c'est politique. Les professeurs non vaccinés, les élèves vaccinés, c'est scientifique ? Non c'est politique. L'Assemblée Nationale sans pass et les concerts avec pass, c'est scientifique ? Non c'est politique."

Et pointer du doigt l'hystérie qui s'est emparé du pays ç ce sujet.

"Ce qui me dérange dans le pays, c'est que tous nos plus grands scientifiques ont été dénigrés et moqués par des consultants en santé de plateaux de télévisions qui ont un Bac +2. Au bout d'un moment, il faut être sérieux ! La science, elle doit réappartenir à la science, elle ne peut pas appartenir au commerce."

Après, AKH prône uniquement la liberté, comme au sein du groupe IAM où il y a des vaccinés et des non vaccinés.

"On doit avoir le choix et la liberté. Notre pays a été un phare dans le monde, le phare est éteint. Le pays des lumières, c'est le pays des lumières éteintes. Comment vous appelez un endroit où les droits de l'Homme, du travail et les règles européennes sont bafoués ? [...] Dans l'ensemble du groupe qu'on est, on a une position mais il y a des gens qui sont vaccinés et pas vaccinés. On est en démocratie chez IAM."